Ile Maurice: Condamnés à la prison, Chady et Maunthrooa repartent libres

21 Novembre 2019

Ils ont pris neuf mois de prison, mais comme ils ont fait appel, ils ont payé une caution et sont repartis libres. Siddick Chady et Prakash Maunthrooa ont logé leur appel ce jeudi 21 novembre, juste après que la magistrate Wendy Rangan, de la cour intermédiaire les a informés de leur sentence.

L'ex-président de la Mauritius Ports Authority (MPA) et l'ex-directeur de la MPA ont logé leurs points d'appel du jugement qui les a déclarés coupable de corruption et complicité, respectivement, dans l'affaire Boskalis.

Ils ont à nouveau comparu pour leur remise en liberté conditionnelle, ce matin, cette fois devant la magistrate Adeelah Hamuth. Elle leur a imposé une caution de Rs 25 000 chacun. Et les procédures pour l'appel, dont ils se sont acquittés, coûtent Rs 73 000. Une fois qu'ils ont payé ils ont pu partir libres comme l'air, même si en liberté conditionnelle.

Me Said Toorbuth, l'avocat de Siddick Chady, explique l'état d'âme de son client. Il souhaite que l'appel en son entendu au plus vite, mais précise que ce n'est pas de son ressort. Il a déposé 12 points pour contester le jugement.

Quant à Prakash Maunthrooa, lui trouve cette sentence sévère («harsh») mais laisse ses avocats faire leur travail.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.