Togo: Enfin le nouveau Port de pêche accueille du monde !

21 Novembre 2019

Construit par le biais de la JICA (Agence Japonaise de Coopération Internationale) et d'un coût d'environ 20 milliards de FCFA, le nouveau Port de pêche du Togo, d'une capacité d'accueil de 300 à 400 pirogues, accueille ses premiers occupants.

Mercredi, par une longue caravane de la communauté de pêche du pays, composée de pêcheurs, transformatrices, mareyeuses et commerçantes de poissons, il a été procédé au déménagement de l'ancien port en plein coeur du Port autonome de Lomé, vers le nouveau qui est sis à Gbétsiogbé, plus à l'Est.

Il s'agit d'un port qui dispose d'infrastructures modernes de débarquement, de conservation et de vente des produits de la pêche et vise l'amélioration des conditions de travail de tous les acteurs du secteur avec un grand espace maritime et environnement adéquat répondant aux normes internationales.

Par cette caravane qui sifflait le début des activités sur le nouveau site du Port de pêche, les bénéficiaires ont voulu célébrer ce nouveau départ de leurs activités.

Ils ont par la même occasion remercié "le gouvernement qui a su rendre ce port de pêche opérationnel.

" Au cours de cette cérémonie, il a été présenté à la communauté qui devra envahir l'espace pouvant accueillir 3 000 pêcheurs et 5 000 mareyeurs et transformatrices de poissons, "l'équipe dirigeante du port de pêche".

Ont assisté à l'évènemmment, le chef du village de gbetsiogbé, la brigade, chef canton de Bè, de Baguida, et les autorités administratives (le directeur du POPEL, le directeur des pêches et certains cadres du PAL, du MAPAH... ).

Ce démarrage des activités devenu effectif, les premiers débarquements de pirogue ou bateaux de pêche sont attendus pour ce Vendredi et le public est invité à y faire le tour pour se procurer les premières captures.

Pour information, au Togo, la pêche revêt une importance sociale et nutritionnelle. Elle emploie plus de 22 000 acteurs, fournit environ 25.000 tonnes de poissons et contribue à 4,5% du PIB primaire.

La pêche maritime quant à elle, est le plus gros pourvoyeur de produits halieutiques avec une production annuelle d'environ 20 000 tonnes correspondant à 80% de la production nationale.

Dès lors, ce nouveau port de pêche de Lomé vient jouer un rôle important en termes de création d'emplois et constitue un centre de petits commerces. Il s'inscrit dans l'axe 2 du PND qui vise à développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d'industries extractives.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.