Soudan: Coopération économique entre le Soudan et les Émirats arabes unis

Khartoum, 21 — Les parties soudanaise et émirienne ont entamé, mercredi des pourparlers à l'hôtel Coral de Khartoum, Dr. Ibrahim Ahmed Al Badawi, ministre des Finances et de la Planification économique et Ing. Suhail Al-Mazrouei, ministre de l'Industrie et de l'Énergie des Émirats arabes unis, avec la participation de ministres, d'agents et de techniciens des deux côtés.

Au cours des pourparlers, Dr. Al Badawi a déclaré que le but de la visite était de discuter du développement économique entre les deux pays et de permettre aux secteurs privé émirien et soudanais de créer des entreprises communes, affirmant la création d'un environnement favorable à l'investissement.

Dr. Al-Badawi a annoncé la création de l'Autorité pour le développement et l'investissement du secteur, chargée de modifier la loi sur les investissements afin de parvenir à une nouvelle loi, faisant référence aux réformes au niveau institutionnel et macroéconomique comme l'un des principaux objectifs du budget 2020.

Le ministre des Finances a déclaré que la génération de jeunes au Soudan représentait 60% et devait lui créer des opportunités du travail, en faisant allusion à la côte de la mer Rouge, qui pourrait constituer une plate-forme régionale permettant de relier l'économie soudanaise au Sud-Soudan, au Tchad, à l'Éthiopie et à l'Afrique centrale.

Pour sa part, le ministre de l'Industrie et de l'Énergie des Émirats arabes unis a indiqué que la visite visait à discuter du développement du Soudan par le biais du secteur privé soudanais et des ÉAU.

Il a déclaré que le secteur privé devait s'attacher à stimuler l'économie et à faire du Soudan un environnement attractif pour les investisseurs, il a souligné que le Soudan avait une grande capacité à entrer sur les marchés d'exportation car il bénéficiait des avantages relatifs de l'eau, de l'agriculture et de l'élevage, ce qui pouvait contribuer à en rentabiliser le budget en appelant à une réduction des coûts, indiquant la vision convenue de la nécessité de passer de l'électricité au gaz naturel et à l'énergie solaire.

Il a expliqué que l'objectif de la réunion était d'élargir les projets miniers et d'accroître les exportations afin que le gouvernement puisse en tirer parti en créant des emplois, a déclaré l'infrastructure doit être développée de manière à réduire les coûts, appelant le Soudan à attirer un mélange d'investissements de tous les pays du monde.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.