Algérie: Tebboune s'engage, depuis Constantine, à la criminalisation de l'emprise de l'argent sale sur les élections

Constantine — Le candidat indépendant à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelmadjid Tebboune, s'est engagé, jeudi depuis Constantine, à la révision de la Constitution et du Code électoral et à "la criminalisation de l'argent sale dans les élections afin de concrétiser le changement".

Animant un meeting populaire à la salle Zénith (Constantine), dans le cadre du 5e jour de sa campagne électorale placée sous le slogan "Engagés pour le changement, capables de le réaliser", M. Tebboune a déclaré "je m'engage, si je suis élu à la tête du pays, à revoir la Constitution pour la consécration de la séparation des pouvoirs et la consolidation des institutions, et pour favoriser la transmission du flambeau aux jeunes".

Il a affirmé, dans le même sens, qu'il s'engageait également à la révision du Code électoral en vigueur pour mettre fin à l'emprise de l'argent sale sur les élections à travers sa criminalisation pour juguler le phénomène de l'achat de sièges aux Assemblées populaires élues.

Après avoir souligné "le triomphe" du Hirak du 22 février 2019 à torpiller le projet du 5ème mandat, "qui a failli faire basculer le pays dans le ridicule", Tebboune a estimé que "le départ de nombre de figures de la scène politique a été le début d'une campagne d'assainissement".

Evoquant la prochaine échéance électorale, Tebboune a affirmé que la tenue de la présidentielle en cette conjoncture précise, était "un impératif national" pour "sauver le pays des menaces qui le guettent et barrer la route aux tenants des complots".

Au volet économique, M. Tebboune s'est engagé à "remettre de l'ordre" dans les importations et à en finir avec le phénomène des projets fictifs et la surfacturation.

Le candidat a, par ailleurs, précisé que son programme électoral comprenant 54 engagements "pose un diagnostic et propose un remède aux problèmes en matière économique, politique et sociale", affirmant qu'il "fera entrer l'Algérie dans une nouvelle étape en honorant les sacrifices des martyrs et en restant fidèle aux principes de la glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.