Angola: Le Japon octroie 25 millions USD pour le déminage

Luanda — Le Gouvernement japonais va disposer 25 millions de dollars américains, à partir de l'année 2020, pour le déminage en Angola, dans le cadre de la coopération entre les deux pays.

C'est ce qu'a annoncé mardi, l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon, Hironori Sawada, lors d'une réunion avec la ministre de l'Action Sociale, de la Famille et de la Promotion de la Femme, Faustina Alves.

Le diplomate japonais a souligné que cette valeur était destinée à la maintenance des équipements, la formation de spécialistes et la modernisation dans le champ du déminage.

Il a, d'autre part, indiqué que son gouvernement avait déjà alloué 13 millions de dollars pour 20 projets, qui consistaient aux contributions, équipements, assistance technique dans le déminage, dans les provinces de Moxico, Huambo, Cuanza Sul, Malanje et Cuando Cubango pendant 20 ans.

L'ambassadeur a ajouté que le Gouvernement de son pays continuait d'assister plusieurs projets, principalement des projets communautaires, estimés à 6 millions USD.

Outre des ces montants, il a encore 6 millions USD pour de nouveaux projets en cours d'évaluation et d'analyse pour aider l'Angola à se libérer de mines d'ici 2025.

A son tour, le chef de la salle d'opération de la Commission exécutive de déminage, Afonso Belo Calete, a dit que le déminage en Angola n'était pas conforme aux normes internationales, car il n'y a pas de croquis des champs de mines.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.