Guinée: Lansana Diawara à propos de la plainte de l'ex-ministre Ibrahima Keira - "Je répondrai à la DPJ et à la justice"

21 Novembre 2019

Alpha Ibrahima Keira ex-ministre de la sécurité et de la protection civile porte plainte contre Lansana Diawara Coordinateur national de la maison des associations et ONG de Guinée pour diffamation.

Interrogé par un de nos reporters ce mercredi 20 novembre 2019, Mr Diawara a promis de répondre à la justice.

"Effectivement, l'ex ministre de la sécurité, Alpha Ibrahima Keira a porté plainte contre ma personne pour une information qu'on avait relayée sur notre plateforme. Nous avons un programme de contrôle de l'action gouvernementale.

C'est pourquoi nous passons souvent au scanner la gestion des dirigeants. Que ça soit politique ou gouvernementale.

Nous, on est pas la justice, on se limite aux faits. Concernant le cas de Mr Keira, lorsqu'il a été remplacé de son poste de ministre, il a démantelé certains biens qui étaient dans son bureau y compris les caméras de surveillance.

C'est ça que nous avons dénoncé. Heureusement, il n'a pas démenti cette information et les preuves existent. Il dit que c'est pour lui. On a cité les faits, leur qualification revient à la justice.

Et il revient à Mr Keira de prouver devant les juridictions que les objets qu'il a emportés m'appartient. Nous n'avons jamais dit qu'il a volé. Même si c'est pour lui, quand on a occupé de hautes fonctions, il devait laisser ça à la République", a-t-il indiqué.

Et l'activiste de poursuivre: "Nos avocats sont en train de constituer le dossier. Nous allons reprendre à la direction de la police judiciaire (DPJ) mais aussi à la justice. Nous sommes convaincus que le droit sera dit", a-t-il indiqué".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.