Algérie: Eddalia - Nécessaire sensibilisation à la lutte contre la violence faite aux femmes

Alger — La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Ghania Eddalia a exhorté, jeudi depuis le Caire (Egypte), l'Organisation de la femme arabe (OFA) à "accomplir son rôle dans la sensibilisation à lutter contre toutes formes de violence faite aux femmes", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Présidant une réunion du Conseil exécutif de l'OFA, regroupant les ministres arabes chargés de la Condition de la femme, Mme. Eddalia a affirmé que cette organisation non gouvernementale (ONG) est "appelée aujourd'hui plus que jamais à accomplir son rôle crucial dans la sensibilisation à la lutte contre les violences faites aux femmes de type familial, sexuel, économique, politique, verbal ou même extrémiste".

Mme. Eddalia a mis en avant, par ailleurs, l'impératif "de relancer le plan d'action propre à chacun des Etats membres pour mettre en exécution la résolution 1325 du Conseil de sécurité relative à la femme, la paix et la sécurité, appelant à la prise des mesures nécessaires à la protection de la gente féminine contre les violences en temps de conflits en évitant le déclenchement de conflits ou en participant à leur résolution".

Qualifiant cette rencontre "d'occasion pour l'échange de nouveautés que connait le monde de la femme dans les pays arabes en passant en revue les différentes activités y afférentes tenues en 2019, et la mise au point des mesures à prendre pour orienter l'action de l'OFA", la ministre a estimé qu'il était grand temps de promouvoir la coopération entre cette ONG, la Ligue des Etats arabes et le système onusien, et de souffler plus de dynamique aux programmes de collaboration avec les différentes institutions régionales et internationales".

A ce titre, la ministre a mis l'accent sur la nécessité de "trouver des mécanismes devant permettre à l'organisation de soutenir les efforts nationaux consentis par les pays membres en matière L'autonomisation économique et de réunir un climat plus sûr d'action pour les femmes dans l'objectif de réaliser leur autonomie économique dans leur pays et davantage de bien-être et de prospérité pour les communautés arabes.

Elle a également estimé nécessaire de débattre des raisons de baisse de la participation politique de la femme dans divers pays arabes et d'examiner les voies de renforcement de sa présence dans tous les centres de décision et de son rôle pionnier en la matière".

Elle a fait remarqué aussi que cette rencontre "se tient dans une conjoncture difficile que traversent plusieurs pays arabes, caractérisée par l'agression brutale de l'occupation sioniste qui viole encore les us internationaux et renouvelle ses agressions contre le peuple palestinien et les différentes situations de conflits et clivages auxquels sont confrontés les peuples arabes".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.