Cote d'Ivoire: Planting d'arbres à Ettrokro (Daoukro) - Le capitaine Konan N'Goran appelle à inscrire le geste "dans les habitudes"

21 Novembre 2019

« Nous avons perdu 80% de notre couvert forestier. Cette journée est une invite à tous et chacun en vue d'un changement de comportement vis-à-vis de la forêt en inscrivant dans nos habitudes, le planting d'arbres ».

Tel est le message lancé par le capitaine Konan N'Goran, cheffe de poste des Eaux et Forêts d'Ettrokro (Daoukro), à l'occasion de la journée de la paix, doublée d'une opération de reboisement.

Comparant le bienfait de la paix, l'agent des Eaux et Forêts a, dans sa déclaration transmise à fratmat.info, ce jeudi 21 novembre 2019, mis également en avant les bienfaits des arbres pour l'amélioration du cadre de vie de l'homme, notamment par la protection de l'environnement.

« Ce n'est pas seulement l'absence de conflits et de guerre qui est synonyme de paix. Bien plus, quand les inondations, les éboulements et les effondrements causent des pertes en vie humaine, on ne peut pas dire que l'on est en paix.

Quand le gaz à effet de serre ou le gaz carbonique est absorbé et provoque le cancer chez les hommes, on ne peut parler de paix. On ne sera pas en paix tant que la sécurité alimentaire est menacée à cause du réchauffement climatique », a-t-elle expliqué aux populations locales.

C'est la raison pour laquelle, le capitaine Konan N'Goran a insisté sur le fait que les populations s'inscrivent dans la droite ligne du gouvernement en inculquant le planting d'arbres de la base au Sommet.

C'est-à-dire à opter pour « une école, une pépinière ; un collège, une pépinière ; une jeunesse, une pépinière ; un village, une forêt communautaire ; une mairie, une forêt urbaine ».

Lors de la cérémonie officielle, plusieurs arbres ont été plantés par les autorités préfectorales, administratives et les élus locaux présents, pour donner l'exemple.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.