Angola: Stratégie du Ministère de l'Education pour la formation continue

Luanda — Le Ministère de l'Education veut profiter des technologies de l?Information et Communication pour encourager la formation continue des enseignants, à travers la mise en place des cours par correspondance et itinérants.

La combinaison de divers applicatifs favorise également la formation des enseignants face aux asymétries régionales existantes, aux difficultés des ressources et d'installations scolaires de construction traditionnelle, et de surmonter les conceptions courantes de l'école.

Au départ, le programme sera mis en œuvre au profit des enseignants aux niveaux de graduation ou post-graduation, et en fonction de l'évolution, l'on pourrait inclure d'autres acteurs jugés pertinents.

Dans ces perspectives, le ministère réalise, cette fois-ci, à Luanda, un Séminaire International sur les Cours par Correspondance, en vue d'analyser les expériences européennes et africaines, et d'étudier les mécanismes pour les mettre en œuvre en Angola.

Selon le secrétaire d'Etat à l'Enseignement préscolaire et général auprès du Ministère de l'Education, Francisco Pacheco, cet événement est la première action d'un projet comprenant trois étapes, et vise à revitaliser les cours par correspondance en Angola.

Cet événement à caractère international, auquel vont participer également les représentants de l'UNICEF et d'autres organisations nationales et internationales, est organisé en partenariat avec la Fondation Calouste Guilbekian, dans le cadre de la Journée Nationale de l'Educateur, célébrée le 22 Novembre, a-t-il expliqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.