Tunisie: La BEI prévoit d'investir plus d'un milliard d'euros cette année en Egypte

Luxembourg — La Banque européenne d'investissement (BEI) prévoit d'investir cette année plus d'un milliard d'euros en Egypte pour soutenir des projets d'infrastructure publique ainsi que les petites et moyennes entreprises du pays.

"Cette année, nous prévoyons d'investir (en Egypte) plus de 1 milliard d'euros pour soutenir les projets d'infrastructure publique prioritaires et les petites et moyennes entreprises", a annoncé le vice-président de la BEI, Dario Scannapieco, à l'occasion de la célébration des 40 ans d'activités de l'institution financière européenne dans ce pays.

M. Scannapieco a évoqué des relations de longue date avec l'Egypte, toujours animées, pour la BEI, par le souci d'améliorer la vie des citoyens, la qualité des services publics et l'environnement général des affaires.

"Au cours de toutes ces années, la BEI a mis à disposition son expertise mondiale par secteur, sa connaissance de la région et un financement compétitif afin de garantir la durabilité et la compétitivité des projets financés", a-t-il conclu.

Le vice-président de la BEI devrait se rendre cette semaine en Égypte pour participer au forum «Invest in Africa 2019» et marquer le 40e anniversaire des opérations locales de la Banque de l'Union européenne.

Depuis 1979, la BEI a investi plus de 9,2 milliards d'euros en Égypte pour améliorer l'infrastructure socio-économique et soutenir le développement du secteur privé.

En 2019, la Banque a jusqu'à présent signé des investissements d'un montant total de 350 millions d'euros dans le secteur public, en particulier le métro du Caire, et de 380 millions d'euros supplémentaires pour soutenir les PME et le secteur privé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.