Sénégal: Plus de 182 milliards CFA d'investissements consentis pour Matam

Matam — Le volume des investissements consentis dans la région de Matam (Nord) par l'Etat, les Collectivités territoriales ainsi que les partenaires techniques et financiers s'élève cette année à plus de 182 milliards CFA, a affirmé jeudi, son gouverneur, Mouhamadou Moctar Watt.

"On s'est fixé comme objectif de faire la mesure du volume des investissements consentis par l'Etat, les collectivités territoriales ainsi que les partenaires techniques et financiers au niveau de la région.

Au bout du compte, ce qu'il faut retenir est que le volume des investissements s'élève à plus de 182 milliards CFA", a-t-il indiqué lors d'une conférence territoriale.

Selon lui, ce volume des investissements dans sa région, "est une satisfaction, au regard des engagements qui ont été pris lors du Conseil des ministres délocalisé".

"Cela fait l'objet de satisfaction à hauteur de 96,8%", s'est réjoui le gouverneur de la région de Matam.

Il a indiqué que cette conférence territoriale 'a été "une occasion pour l'ensemble des acteurs territoriaux, d'engager la réflexion par rapport au devenir de la région de Matam".

A ce propos, a-t-il fait savoir, parmi les préoccupations qui ont été évoquées lors de cette rencontre, "le bitumage des pistes est une doléance très forte des populations".

Le gouverneur de Matam dit également mettre le focus sur la zone du Ferlo qui selon lui, "au regard de la distribution spatiale des investissements, on se rend compte qu'elle est un tout petit peu à l'écart".

Il a estimé qu'il faut des actions "hardies" dans le sens du désenclavement de la zone en la dotant de ressources humaines et faire beaucoup d'efforts sur le plan de l'électrification, mais aussi, améliorer le taux d'accès à l'eau.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.