Afrique Centrale: Danse urbaine - Les groupes du Congo, du Gabon, de la RDC et de l'Angola s'affrontent dans un battle

Plusieurs groupes de danse venus des pays d'Afrique centrale vont mettre en évidence leur savoir-faire, du 28 au 30 novembre, à Brazzaville, dans le cadre de la quatrième édition du festival Fécodu dance contest.

Depuis son lancement en 2014 par la Fédération congolaise de danse urbaine (Fécodu), le festival Fécodu dance contest réunit chaque année des jeunes danseurs évoluant en groupe. Il vise la promotion de la danse urbaine tout en fédérant les connaissances des jeunes qui pratiquent cet art au quotidien. Pour cette édition, les organisateurs mélangeront sur une même scène les danseurs congolais professionnels et amateurs avec ceux venus d'autres pays de la sous-région. «Cette fête de la danse urbaine permettra aux pratiquants ainsi qu'aux amoureux de cet art vivant en République du Congo de découvrir le talent des danseurs des pays voisins. C'est une manière de fédérer les jeunes congolais », a indiqué Norvège Bintsamou, promotteur du festival Fécodu dance contest.

Au cours du battle (compétition de danse) de ce premier festival de danse au Congo, chaque groupe présentera une chorégraphie devant le public et le jury. Les meilleurs groupes presteront en finale sur le thème « Je suis jeune et entrepreneur ». L'équipe gagnante bénéficiera du sponsoring de la Fécodu lors des compétitions internationales de danse. Il s'agit des groupes Spartiate Crew de la RDC, de No Limite du Gabon, du Tdks d'Angola et de Wana Ba Nani Dance du Congo qui participeront à l'édition 2019 de ce festival.

Dans le cadre de cette manifestation culturelle, il se tiendra également des work-shop, forums et débats autour des questions liées à la danse en particulier et à la culture en général. Au cours de ces échanges dont l'accès est gratuit et qui se dérouleront dans différents endroits publics de la capitale congolaise, les orateurs donneront quelques techniques aux artistes danseurs concernant la manière dont ils peuvent pleinement vivre de leur art.

Cette quatrième édition rend hommage à Michael Jackson, d'où la présence du Gabonais Jackson Anicet, en qualité d'expert en matière de danse. Anicet Jean Ngadi, plus connu sur le pseudonyme de Jackson Anicet, est un artiste danseur chorégraphe. Il est professeur de danse et gagnant du prix du meilleur Michael Jackson d'Afrique noire. Il animera un atelier de danse et un panel lors de la conférence sur la thématique art-entreprise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Afrique Centrale

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.