Afrique: CAN U 23/ Le capitaine Chester Diallo - "Ce que nous comptons faire"

Photo: Aps
L'équipe egyptienne

Égypte-Côte d'Ivoire, est le plateau de la finale de la 3ème édition de la CAN U23 de football prévue ce vendredi 22 novembre 2019 au stade International du Caire.

À quelques heures de cette importante échéance, les analyses sont bien plus portées sur la formation ivoirienne présentée comme l'invitée surprise de cette finale. La Côte d'Ivoire n'est pas définitivement sortie de l'auberge avec la cascade de blessés et de forfaits dans ses rangs.

Après Ibrahim Sangaré et Kouakou Christian Michael Kouamé blessés qui ont rejoint leurs clubs respectifs en Europe, Idrissa Doumbia, Dogbolé Franck Anderson Niangbo et d'autres joueurs en déliquescence physique, ont également été mis au repos lors de la demi-finale finale et ne seront pas du rendez-vous du 22 novembre.

" Même s'il faut jouer avec 11 entrants sans remplaçants, nous allons le faire et nous jouerons jusqu'au bout ", avait déclaré Haidara Soualiho, le sélectionneur de l'équipe ivoirienne la veille du match de la demi-finale contre le Ghana.

Pour l'apothéose, le technicien ivoirien est demeuré dans la même disposition d'esprit, jeudi 20 novembre 2019, lors de la conférence de presse d'avant match : " C'est la finale, elle est stressante mais nous sommes concentrés et nous allons jouer crânement nos chances. Nous livrerons une belle bataille.

L'absence de certains joueurs est une source de motivation pour nous . Nous jouerons pour nos absents, faire comme si nous sommes 21. Nos joueurs sont des compétiteurs . L'Égypte peut faire la différence à tout moment. Elle sait aussi que la Côte d'Ivoire peut faire la différence à tout moment ".

Le capitaine Ismaël Jean Chester Diallo a ajouté : " Nous allons nous déchirer pour honorer notre pays. Nous n'avons pas peur du pays organisateur parce que nous sommes des compétiteurs. Nous sommes habitués aux grandes compétitions avec de grosses ambiances ".

Leader du groupe A avec 9 points et invaincue à ce jour, l'Égypte présente la meilleure carte de visite du tournoi. Sa logique victoire (3-0) en demi-finale contre l'Afrique du Sud fait monter sa côte de popularité.

Mais Chawky Gharib, le sélectionneur des Pharons Olympiques se veut lucide au moment où son équipe s'apprête à affronter la Côte d'Ivoire : " Les deux équipes sont leaders de leurs poules donc méritent de jouer la finale.

Je souhaite qu'elles assurent le spectacle pour le bonheur des supporteurs et de toute l'Afrique sportive. Notre objectif est de gagner le titre après le ticket olympique obtenu .

Chaque équipe a la possibilité de gagner parce que tout peut arriver au football. La Côte d'Ivoire est rapide et difficile à manœuvrer. Elle est capable de sortir le danger à tout moment".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.