Cote d'Ivoire: Festival Yekangoha - Le Moronou se mobilise pour valoriser son patrimoine culturel

Kanté Farot, commissaire général du Festival international Yekangoha (Fiym) a annoncé le mercredi 20 novembre 2019 dans une place de Cocody, la 2è édition de son festival.

« Le festival aura lieu du 24 au 25 décembre 2019 à M'Batto et du 29 décembre au 1er janvier 2020 à Bongouanou.

À travers ce festival, nous nous battons pour que l'image de notre région soit de plus en plus rayonnante partout dans le monde. Nous nous mettons entre les mains de l'Éternel pour la réussite de notre festival.

Notre objectif est de réunir tous les fils de la région dans la fraternité », a-t-il déclaré. Et d'ajouter : « Le parrain de l'événement est l'Inspecteur général d'État, Ahoua N'Doli Théophile avec à ses côtés plusieurs cadres de la région et autorités.

Quand l'étape de M'Batto aura pour marraine, Aka Véronique ». Séraphin Anet, membre du conseil régional du Moronou, représentant son président Affi N'Guessan Pascal a traduit tout le soutien de celui-ci aux organisateurs.

Puis d'annoncer que le président du Conseil a promis de recevoir Kanté Farot et tout le comité d'organisation pour les féliciter parce que le Conseil avait en projet un tel festival régional.

À ce festival, il y aura des danses traditionnelles, contes et légendes, concours culinaire, panel sur l'agriculture, concours de beauté, match de gala, marathon, opération ville propre, visites touristiques.

Nanan Ehui Kouamé, Chef de tribu était présent pour exprimer son soutien aux organisateurs.

Cette 2è édition a pour thème "Développement du Moronou par l'agriculture : quelle contribution de la jeunesse ?"

10 000 festivaliers sont attendus dans le Moronou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.