Sénégal: Signature d'un accord de partenariat entre le CNOSS et le Comité olympique français

Le Caire — Les Comités nationaux olympiques du Sénégal et de la France annoncent avoir conclu un accord de partenariat portant sur l'organisation d'évènements sportifs et "une meilleure coopération" entre les fédérations sportives des deux pays.

Selon un communiqué, cet accord a été paraphé jeudi à Paris par les présidents des Comités nationaux olympiques sénégalais et français, "en vue de contribuer à la parfaite organisation et à la réussite" d'évènements sportifs majeurs qu'ils sont chargés d'organiser ainsi qu'une "meilleure coopération entre les fédérations des deux pays".

"En perspective des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2022 et des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, les comités nationaux olympique sénégalais et français ont conclu à Paris un accord de partenariat en vue de contribuer à la parfaite organisation et à la réussite de ces évènements majeurs", lit-on dans ce communiqué.

Cet accord prévoit aussi "une meilleure coopération entre les fédérations des deux pays", selon la même source.

"Le président du CNOSS Mamadou Diagna Ndiaye et son homologue français Denis Masseglia ont apposé leurs signatures au siège du CNOSF sur un ambitieux protocole de coopération", ajoute-t-elle.

"Celui-ci vise notamment à développer les échanges bilatéraux et la coopération dans le domaine du sport afin de renforcer l'amitié et la compréhension entre les peuples sénégalais et français", poursuit le communiqué.

Il note que le développement "des principes fondamentaux et des valeurs essentielles de l'olympisme, conformément à la Charte olympique, la lutte contre le dopage et la promotion de l'éthique du sport sont entre autres, des points majeurs de la coopération entre les deux institutions".

"Mamadou Diagna Ndiaye et Denis Masseglia se sont entendus sur la nécessité d'intensifier ce type de collaboration en faveur de la pratique du sport, notamment dans les domaines de l'éducation physique, du sport pour tous et du sport de haut niveau", indique la même source.

"Le sport peut être un moyen important d'encourager la jeunesse africaine à s'investir davantage dans le continent au lieu de braver les voies souvent dangereuses vers des aventures incertaines", a relevé le président du CNOSS, Mamadou Diagne Ndiaye, cité par le communiqué.

M. Ndiaye était accompagné du coordonnateur général des Jeux olympiques de la jeunesse 2022, Ibrahima Wade.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.