Burkina Faso: Agence de l'eau du Nakanbé - Les Comités locaux dressent leur bilan

21 Novembre 2019

Les 25 Comités locaux de l'eau (CLE) de l'Agence de l'eau du Nakanbé étaient en atelier du 19 au 21 novembre 2019 à Manga, pour faire le point de leurs activités de l'année et programmer celles à mener en 2020.

Au terme de presqu'une année de mise en œuvre de leurs activités respectives, les 25 Comités locaux de l'eau (CLE) de l'Agence de l'eau du Nakanbé (AEN) ont marqué une halte pour évaluer leurs performances.

Ils se sont réunis à cet effet à Manga, dans la province du Zoundwéogo, du 19 au 21 novembre 2019. La rencontre visait principalement à faire les bilans technique et financier de chacun des CLE.

Il s'agit d'une évaluation par les pairs, a confié le directeur de la prospective et de la planification de l'AEN, Donatien Idani.

D'après lui, l'AEN qui finance et accompagne techniquement les CLE dans leur mission de protection et préservation des ressources en eau a concédé la tâche de l'évaluation et de la désignation des Comités les plus «dynamiques et méritants» aux acteurs eux-mêmes.

«Nous estimons que c'est une mauvaise méthode si nous allons échanger avec les CLE individuellement, noter leurs réalisations et prendre des décisions-sanctions à leur égard», a-t-il expliqué.

En général, au terme de l'exercice d'auto-évaluation, a informé M. Idani, les CLE les mieux notés sont récompensés et bénéficient de plus d'attention pour la subvention de leurs activités.

Quant aux comités qui se sont illustrés négativement, leur financement est réduit et limité souvent aux charges de fonctionnement de la structure.

De ce fait, le président du CLE, Seydou Sawadogo, s'est réjoui d'avoir pu réaliser avec son équipe, toutes les activités programmées durant l'année.

Sur un financement total de 5 905 000 F CFA obtenu de l'AEN, il a cité entre autres réalisations, les dépenses de fonctionnement, la mise en terre de 200 plants de manguiers sur les berges du barrage de Lebda dans la commune de Pissila et la réparation de la digue du barrage de Korsimoro.

Un résultat global satisfaisant

S'exprimant sur le bilan global des 25 CLE en 2019, le directeur général de l'AEN, Ghislain Anselme Kaboré, s'est félicité des efforts de ses structures partenaires qui ont pu poser des actes significatifs en dépit des difficultés rencontrées.

Au titre des problèmes rencontrés, il a cité le contexte sécuritaire difficile du pays et les mouvements d'humeur qui ont paralysé l'administration publique en début d'année, entraînant une mise à disposition tardive des fonds aux CLE. «Malgré cela, nous sommes satisfaits du niveau des réalisations», a fait savoir M. Kaboré.

Outre le bilan 2019, l'atelier de Manga a servi de cadre aux membres des CLE de l'AEN pour plancher sur les activités des Comités à financer par l'AEN en 2020, examiner, adopter et signer les protocoles d'accords de financement et s'accorder sur la méthodologie et les critères de choix de ces activités.

La grille d'éligibilité au financement a fait aussi l'objet d'échanges entre participants. A ce sujet, le directeur général a confié que l'AEN envisage une innovation de son mode opératoire.

«Contrairement aux années antérieures où la grille d'éligibilité au financement était axée sur la pertinence du programme d'activités du CLE, en 2020, nous allons introduire un critère de performance du CLE lui-même pour faire en sorte que les Comités les plus méritants soient davantage subventionnés», a-t-il annoncé.

L'Agence de l'eau du Nakanbé a mis en place et accompagne ses CLE, depuis 2008. Les Comités représentent pour la structure les instances locales de concertation, d'échanges, d'animation et de promotion associant tous les acteurs concernés au niveau local par la gestion des ressources en eau.

L'Agence couvre une superficie d'environ 60 337 km2 qui comprend les régions du Centre, du Centre-Nord, du Centre-Est, du Centre-Sud, du Centre-Ouest, du Nord et du Plateau central.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.