Madagascar: Hommage à David Jaomanoro - Une semaine dédiée à la plume fine d'Antsiranana

David Jaomanoro, une figure emblématique de la littérature francophone de l'Océan Indien. C'est à cet homme aux multiples talents que sont consacrées ces quelques lignes qui ne sont en aucun cas les rendus de tout son vécu , mais qui permettrait quand même d'avoir une vision globale de l'homme de lettres qu'il fut et qu'il est , pour la postérité.

Personnage méconnu, il est l'icône de la littérature francophone de la région du Sud-ouest de l'Océan Indien. Né le 30 décembre 1953 à Anivorano-Avaratra, décédé le 7 décembre 2014 à Mayotte, La vie de David Jaomanoro, il l'a consacrée à militer contre l'injustice et l'inégalité sociale. Poète, conteur, musicien, Un hommage sera rendu à cet homme à cet homme à multiple talents à Antsiranana du 27 novembre au 02 décembre 2019 prochain.

L'objectif principal de cet événement est de faire connaître et promouvoir les œuvres de l'écrivain dans sa ville d'origine en touchant au maximum les jeunes collégiens et lycéens afin de leur transmettre les valeurs laissées par ce grand homme de lettres. Cette célébration sera sous le haut patronage de la Direction Régionale de la Culture et de la Communication, et sera organisée conjointement à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Université d'Antsiranana. Pendant quinze jours, les habitants de la ville commémoreront l'anniversaire de la disparition de l'auteur de « Jaombilo» .

Mercredi 27 novembre, un concours d'illustration de poème de Jaomanoro se tiendra à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines d'Antsiranana. La compétion est ouvert à tous les étudiants. Mardi 10 décembre à 18 heures, un film documentaire sur la biographie de David Jaomanoro, réalisé par les étudiants de L3 Langue et Communication Numérique de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines sera projetée. Ensuite, une exposition des illustrations de poème primées du concours sera réalisée à l'UNA université d'Anstiranana. Mercredi 11 décembre 2019 à 17h30, une Conférence « David Jaomanoro dans le paysage littéraire de Madagascar et de Mayotte », présentée par Cynthia Parfait, Maître de Conférences en Littératures francophones, se déroulera à l'Alliance française d'Antsiranana. Elle sera précédée par une projection d'un film documentaire. Jeudi 12 décembre 2019 à 18heures à l'Alliance française, une représentation théâtrale de « Docteur parvenu » sera jouée par les étudiants de Lettres modernes de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, et la compagnie Cap Sud avec la mise en scène de Cerveau Kotoson.

L'héritage. En décembre 2016, l'université d'Antsiranana a déjà dédié une semaine et quatre jours d'exposition de photographie illustrant des œuvres de David Jaomanoro. Les onze jours d'hommage se sont clôturés par la mise en scène de sa pièce de théâtre « la retraite » interprétée par les étudiants de la première et deuxième année en lettres Modernes de l'Université d'Antsiranana, et mise en scène par Cerveau Kotoson. La « Retraite » est l'histoire de la famille Rabezara, « une respectable fouille poubelle de 57 ans qui va reprendre à la rue ce que la vie lui a volé... Sa femme Bao, une bien brave femme et leur trois enfants Lita, Holy et Zanety ont accueilli Ravao, une autre laissée -pour- compte enceinte qui finit par donner naissance à son enfant dans la rue qui ne refuse jamais personne » ... engagé dans ses œuvres, David Jaomanoro évoque l'injustice et l'inégalité dans son pays qui est pauvre et oppressé.

Enseignant pour les uns, éducateur pour les autres, David Jaomanoro est un écrivain qui est à l'écoute des autres. « Il a l'oreille attentive. Il est facile pour les gens de venir vers lui, et tel le prêtre dans son isoloir, il écoute leurs confessions et autres soucis, afin d'apporter son aide, et à défaut, sa compassion et conseils » a avancé l'écrivain et comédien Cerveau Kotoson. Francophone, il a fait la langue française comme un outil de communication à travers ses écrits. Contes, nouvelles, poésies, cet écrivain Antakarana maîtrise la littérature puisqu'en mai 2001, il se concerte avec son ami écrivain Nassur Attoumani , afin de créer « Francojeune », un festival qui sert à regrouper les jeunes du Sud Ouest de l'Océan Indien. Francojeune est un festival littéraire itinérant qui concerne les Iles francophones de l'Océan Indien, ainsi que le Zanzibar et la Mozambique. Ainsi, Francojeune a vu sa première édition à Mohéli (Comores) en 2002. L'écrivain malgache est la cheville ouvrière de la vulgarisation du travail d'écriture chez les jeunes indianocéaniques de 12 à 14 ans. A Madagascar, le festival Francojeune touche depuis une décennie les régions qui ont une coopération régionale directe avec l'île Mayotte telle que Boeny, Diana, Sava, Atsimo-Andrefana, et plus récemment, Sofia. Actuellement, Francojeune continue sa mission première qui est de promouvoir l'écriture chez les jeunes talents en milieu scolaire (primaires, collèges, lycées et universitaires).

Ecrire en Français tout en pensant en Antakarana. Les œuvres de David Jaomanoro a fait le tour du monde francophone. Entre la littérature française et la tradition malgache, il a su transmettre un message universel dans ses œuvres. De ce fait, bon nombres de ses œuvres ont reçu des récompenses. « Funérailles d'un cochon » qui a reçu le prix RFI/ACCT, et « Jaombilo » avec lequel il a obtenu la médaille d'or lors des jeux de la francophonie de 1997. David Jaomanoro est élu homme de l'année dans la discipline Arts et Cultures en 1997, et reçoit la décoration de chevalier de l'Ordre National Malgache en 2010.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.