Madagascar: Programme PAPI - Un appui au secteur textile, habillement et accessoires

Le secteur textile concerne notamment les artisanes malgaches.

Le Programme d'Appui à la Promotion des Investissements (PAPI) est un projet du Gouvernement de Madagascar financé par le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) visant à soutenir les efforts de réaliser à travers l'impulsion de l'investissement privé dans les secteurs prioritaires, et la mise en place d'un cadre de Partenariat Public-Privé (PPP) permettant de mobiliser les ressources nécessaires au développement et à la modernisation des infrastructures.

C'est dans ce cadre que le programme a prévu dans la composante 1 de ses activités, la mise en place d'un Fonds d'Appui à Frais Partagés (FAFP) dont l'objectif principal est de favoriser les conditions d'une croissance inclusive en apportant une assistance technique et un appui pour l'accès aux équipements de base aux micros entreprises, TPE et PME/PMI du secteur Texle/Habillement/Accessoires (THA),dans la plupart des cas « informel », évoluant hors du régime des Zones et Entreprises Franches (ZEF), en vue de les aider à développer leurs activités et à renforcer leurs liens au sein de la chaîne de valeur avec les entreprises exportatrices sous régime des ZEF.

Un atelier de présentation et de validation de ce volet a eu lieu hier à la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Antananarivo, sous l'égide de l'Economic Development Board of Madagascar (EDBM) et le ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat. Faut-il en effet préciser que, EDBM a été choisi par le gouvernement pour être l'agence d'exécution du PAPI. Et ce, dans le cadre de sa mission de renforcement de la compétitivité du secteur privé national, afin d' augmenter les Investissements Directs Etrangers (IDE), de développer des incitations pour les investissements privés à Madagascar, et d'accompagner les investisseurs dans leur développement et leur déploiement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.