Angola: L'IGAPE approuve sous réserves les comptes de 39 entreprises

Luanda — L'Institut de Gestion des actifs et des participations de l'Etat (IGAPE) a approuvé les comptes de sept entreprises du secteur des entreprises publiques sans irrégularité et 39 avec des irrégularités de l'Etat, a appris ANGOP.

Selon les données présentées jeudi, à Luanda, qui contiennent des informations sur les 50 entreprises qui ont l'obligation de faire la reddition de compte parce qu'elles dépendent à 100% de l'État angolais, les comptes de quatre entreprises, sur un total de plus de 80 entreprises existantes, ont été désapprouvés.

Parmi les entreprises approuvées sans irrégularités figurent Banco de Commerce et Industrie, SA (BCI), la Bourse de la dette et des titres d'Angola (BODIVA), le Chemin de fer de Benguela, EP (CFB), l'Entreprise de chemin de fer de Luanda, EP (CFL).

Les comptes de la société portuaire de Lobito, E.P. (EPLOB), de la société nationale d'exploration et de navigation aérienne, E.P. (ENANA) et de RECREDIT, S.A. ont également été approuvés sans irrégularités

Selon le document présenté par le directeur exécutif de l'IGAPE, Akiules de Jesus Neto, sur les 39 entreprises ayant des comptes approuvés avec irrégularités, se trouvent neuf de l'énergie et de l'eau, neuf du secteur des transports, quatre du secteur financier (banque et assurance) et quatre du secteur de la communication sociale.

Parmi ces entreprises figurent également trois entreprises liées aux ressources minérales et pétrolières, dont Sonangol, deux entreprises liées à l'agriculture, deux aux télécommunications, une de l'administration publique, une au secrétariat du Conseil des ministres (Presse nationale), une du Commerce, une de la Défense nationale, une de l'économie, une de la pêche et une de l'aménagement du territoire et du logement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.