Afrique de l'Ouest: Transhumance transfrontalière apaisée du bétail - Le défi des pays du couloir ouest de la CEDEAO

22 Novembre 2019

Dakar a abrité, depuis le 19 novembre, la première édition de la Convention de haut niveau pour une transhumance transfrontalière apaisée dans le couloir ouest (Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Mauritanie, Sénégal, Libéria et Sierra Leone). La cérémonie de clôture de cette rencontre trois jours a été présidée hier, jeudi 21 novembre, par le ministre de l'Elevage et des Productions animales, Samba Ndiobène Ka.

Occasion pour M. Ka de relever «la dégradation des conditions sécuritaires dans le Sahel, avec comme corollaire, le déplacement massif de populations et du bétail vers des régions moins hospitalières.

Cette situation ne saurait perdurer au risque de plonger les populations dans la paupérisation qui fait le lit du terrorisme.

Nous devons sortir de ce cercle vicieux», a-t-il déclaré. Pour mieux garantir la transhumance transfrontalière apaisée dans l'espace CEDEAO, la Mauritanie et le Sénégal ont signé un protocole de d'accord.

Sur ces entrefaites, ils ont formulé des recommandations pour la concertation entre les Etats mais aussi le respect des engagements. Car même s'il peut être facile d'appliquer des textes, mais il est souvent difficile d'agir, souligne Samba Ndiombène Ka.

Après des accords de coopération avec la république du Sénégal en 2005, devant un parterre d'invités des différents pays de l'espace ouest africain, docteur Kane Rokhia Maguiragua, ministre de l'Elevage et de la Pêche du Mali insiste sur le respect des normes, la protection de l'environnement mais aussi des us et coutumes.

«Cette transhumance doit être pratiquée dans les normes de respect de l'environnement, des règlements et des us et coutumes des zones et pays de séjour afin d'éviter les nombreux conflits qui en découle, principalement entre agriculteurs et éleveurs», martèle le ministre malien.

La Mauritanie qui est un pays désertique et par excellence de transhumance transfrontalière du bétail va accueillir la prochaine édition de la réunion de haut niveau pour une transhumance transfrontalier apaisée dans le couloir ouest de l'espace CEDEAO.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.