Cameroun: Aéroport international de Yaoundé-Nsimalen - Chaleur fraternelle

Trois chefs d'Etat et le Premier ministre gabonais ont été accueillis jeudi, 21 novembre 2019 par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

Les fins nuages au-dessus de Yaoundé jeudi, 21 novembre 2019 à 15h 11 sont percés par un Boeing 737, estampillé « République tchadienne ». Une dizaine de minutes plus tard, l'aéronef ayant à son bord le président de la République tchadienne, Idriss Déby Itno, s'immobilise sur le tarmac de l'aéroport international de Yaoundé-Nsimalen. C'est le premier chef d'Etat à fouler le sol de Yaoundé, à l'occasion de ce sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC). Le président de la République tchadienne recevra une chaleureuse poignée de main du Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute. La voix suave de la petite Paficifa Handy, neuf ans, élève au Cours moyen II du complexe « Les Coccinelles du Palais de l'Unité », et le bouquet de fleurs remis à Idriss Déby Itno, ont été des ingrédients à cet accueil fraternel et convivial. Au nom du chef de l'Etat Paul Biya, président en exercice de la Conférence des chefs d'Etat de la CEMAC, de Mme Chantal Biya et du peuple camerounais, elle souhaite un séjour agréable au président tchadien.

Idriss Déby Itno, en compagnie de Joseph Dion Ngute, aura droit aux honneurs du Groupement d'honneur de la Garde présidentielle. Pour cette circonstance, ce sont deux sections, la Musique, le drapeau et sa garde, placés sous le commandement du chef d'escadron Bertrand Sorel Bivounou Ndongo. C'est cette unité qui exécutera l'hymne de la CEMAC, ode à la promotion de la Communauté dont les vers vantent une Afrique centrale debout, « pour chasser les nuits ténébreuses de la misère, de la pauvreté ».

La deuxième personnalité à avoir répondu favorablement à l'invitation du président Paul Biya est son homologue centrafricain, Faustin Archange Touadera. Le président de la République centrafricaine (RCA), atterrit à Yaoundé-Nsimalen à 16h04 à bord d'un MA 60 de la compagnie aérienne du Cameroun, Camair- Co. L'hôte du chef de l'Etat camerounais a droit aux hommages de la même intensité, avec en sus, un bain de foule qu'il s'offre à l'esplanade de l'aéroport. Une foule en liesse brandissant le fanion de la RCA qui engloutit littéralement le chef de l'Etat centrafricain dans une ambiance débordante.

C'est dans cette communion que le Premier ministre, chef du gouvernement, représentant du président Ali Bongo Ondimba est reçu. C'est précisément à 17h02 que l'avion de type Legacy Ambraer finit ses manoeuvres aux pieds de Joseph Dion Ngute. Ce dernier offre une accolade fraternelle à son homologue gabonais, Julien Nkoghe Bekale. Après les honneurs militaires, les deux personnalités feront une brève escale au salon VIP du pavillon d'honneur de l'aéroport international de Yaoundé- Nsimalen. S'en suivra une magnifique prestation de danses traditionnelles pour accompagner les pas du PM gabonais de l'aéroport pour l'hôtel Hilton.

La brise vespérale a soufflé intensément à 17h47, lorsque le Falcon présidentiel de la République congolaise a atterri. Le président congolais, Denis Sassou Nguesso, était alors la dernière personnalité à arriver à Yaoundé. Lui également a eu droit à tous les égards sous la conduite du PM, Joseph Dion Ngute, et avec une touche particulière de la communauté congolaise vivant à Yaoundé. Le président Sassou Nguesso, un habitué de Yaoundé, au regard de ses multiples déplacements à des sommets au Cameroun, a reçu une bouffée de chaleur des groupes de danses massés à l'esplanade de l'aéroport. Il y avait également une forte mobilisation des militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais, de la Jeunesse pour Chantal Biya et des étudiants de l'Institut national de la Jeunesse et des Sports.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.