Cameroun: Investissements au Cameroun - L'Espagne souhaite densifier son offre

Le directeur général Afrique au ministère des Affaires étrangères de ce Royaume l'a exprimé mardi dernier au cours d'une audience avec le ministre en charge de l'économie.

Le Royaume d'Espagne investit au Cameroun dans les secteurs de l'énergie, de la formation, des infrastructures, de l'élevage, des pêches et des industries animales. Une coopération qui, bien que satisfaisante pour ce pays, pourrait davantage être densifiée et diversifiée. C'est le message qu'est venu transmettre mardi, 19 novembre 2019 à Yaoundé, Raimundo Robredo Rubio, directeur général Afrique du ministère espagnol en charge des affaires étrangères, au ministre camerounais de l'Economie de la Planification et de l'Aménagement du Territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey.

L'Espagne veut donc davantage investir au Cameroun, en tirant profit du Fonds de plus de 44 millions d'euros (près de 29 000 milliards de F) du Plan d'investissement extérieur de l'Union européenne (Pie), lancé en 2017. « Nous avons décidé de relancer le dialogue avec les autorités camerounaises pour voir dans quelles mesures nos entreprises pourront être plus compétitives au Cameroun », a-t-il indiqué. Parlant d'entreprises justement, Raimundo Robredo Rubio a saisi l'opportunité de sa rencontre avec le Minepat pour lui faire part des problèmes de recouvrement de créances que rencontrent quatre entreprises espagnoles au Cameroun.

En dehors de l'affaire de construction du siège de la Caisse autonome d'amortissement, pendante en justice, le ministre a assuré la délégation de ce qu'il prendra meilleure connaissance des trois autres cas pour une résolution à l'amiable des différends qui opposent ces entreprises à l'Etat camerounais.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.