Cote d'Ivoire: Accès des personnes en situation de handicap aux TIC - Le ministère de l'Economie numérique et les opérateurs techniques se dotent d'une charte

22 Novembre 2019

Selon le Recensement général de la population et de l'habitat (Rgph) de 2015, plus de 3,4 millions de la population de Côte d'Ivoire estimée à 22,671 millions, vivent en situation de handicap.

Une frange importante de la population qui malheureusement n'a pas facilement accès aux produits et services liés aux Technologies l'information et de la communication (Tic) dans le cadre de leur formation et de leur travail. Fort de cette réalité, le ministère de l'Economie numérique et de la Poste a convié le 21 novembre, au Plateau, l'ensemble des acteurs intervenant dans le secteur des Tic et les représentations des structures impliquées dans la gestion des personnes en situation de handicap, à une séance d'échanges et de partage en vue de réfléchir sur l'accès de ces personnes aux Tic.

Il était question de mettre en place une charte d'engagement volontaire des opérateurs et équipementiers à même d'inclure ces personnes dans leurs conceptions et au cœur de leurs services.

Selon Lassina Konaté, directeur de l'Economie numérique et de la Poste, cette charte est un document qui compte quatre engagements à tenir pour que cette frange de la population accède de façon inclusive aux Tic. Elle prend en compte les propositions de produits et services accessibles à ces personnes ; permet au grand public d'avoir les informations nécessaires sur les offres accessibles aux personnes en situation de handicap afin qu'il puisse s'en procurer ; engage à mettre en place un suivi clientèle adapté aux besoins de cette frange de la population et oriente sur les démarches à suivre pour réussir ce programme.

Pour la conseillère technique du ministre de l'Economie numérique et de la Poste, Fofana Rokya, il faut que tous les acteurs entrent dans la mouvance pour rendre accessible, de façon totale, les Tic et tous les services y afférents aux personnes en situation de handicap.

Cela est possible, selon elle, parce que l'écosystème ivoirien est favorable et en plus les solutions existent. C'est pourquoi elle a invité, au nom du ministre, tous les acteurs à apporter leur contribution à cette charte et à la signer le moment venu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.