Angola: Le général José Maria condamné à trois ans de prison

Luanda — La Cour suprême militaire a condamné vendredi à trois ans de prison l'ancien chef du Service du renseignement et de la sécurité militaire (SISM), António José Maria "Zé Maria".

Le général a été reconnu coupable d'appropriation illicite de documents militaires.

Selon le président de la Cour suprême militaire, António dos Santos Neto "Patónio", Zé Maria aurait pu éviter ce procès de l'affaire s'il n'avait pas refusé de remettre les documents relatifs à la bataille de Cuito Cuanavale et s'il n'avait pas non plus déclaré qu'ils lui appartenaient, alors que les documents avaient été acquis avec des fonds de l"État angolais.

D'après la Cour suprême militaire, l'acquisition de documents relatifs à la bataille de Cuito Cuanavale a coûté 2 486 478 dollars aux coffres de l'État.

Cependant, insatisfaite de la décision du tribunal, l'avocat du défendeur a formé un appel avec effet de suspension de la peine. Le jugement sera soumis à la juridiction supérieure. António José Maria, âgé de 73 ans, qui dirigeait le Service de renseignement et de sécurité militaires (SISM) de 2009 à 2017, restera en résidence surveillée, une condition dans laquelle il se trouve depuis le 17 juin de l'année en cours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.