Congo-Kinshasa: La MONUSCO déplore le massacre des civils à Beni

22 Novembre 2019

Le chef de Bureau de la MONUSCO/Beni-Lubero, Omar Aboud, a déploré les tueries des civils dans cette région par les rebelles des ADF.

Ce vendredi 22 novembre M. Omar Aboud a réitéré l'engagement et le soutien de la MONUSCO aux FARDC dans le domaine de renseignements, mais aussi dans l'évacuation des blessés sur les lignes des fronts dans les opérations contre ce groupe armé.

« D'abord il faut le dire et les responsables des Fardc l'ont répété à plusieurs reprises, les opérations actuelles des Fardc sont nationales et décidées et menées unilatéralement par les FARDC. Cela dit, dans le cadre de notre mandat, nous continuons à travailler en étroite collaboration avec les FARDC. Nous les soutenons en termes de renseignements, parce que vous savez qu'on ne peut pas faire la guerre sans renseignements. A leur demande, nous les aidons aussi à extraire les blessés des champs de bataille. Et c'est extrêmement important pour le moral des troupes qui combattent au front. », avant d'inviter la population au calme : « Je peux comprendre la frustration de la population par rapport à ce qu'elle subit ces dernières semaines, voire depuis plusieurs années. Mais je ne comprends pas qu'on puisse s'attaquer à nos installations, à nos véhicules à notre personnel.

En faisant cela on aide aussi d'une certaine façon les ADF. J'appelle donc tout un chacun au calme pour que la sérénité revienne et qu'on puisse continuer à exécuter notre mandat en soutenant les FARDC avec bien entendu le soutien de la Population » a déclaré Omar Aboud

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.