Guinée: Mairie de Ratoma - La situation socio-politique au cœur des débats

22 Novembre 2019

La tenue de la 3ème session ordinaire exercice 2019, de la commune de ratoma, s'est ouvert ce vendredi 22 novembre devant les conseillers , a cette occasion le maire de la dite commune , Issa Soumah, a évoqué la situation socio-politique de la Guinée.

Dans son intervention le premier responsable de la commune, a appelé les guinéens à l'union et à la cohésion sociale de notre patrie :« Moi je voudrais que chacun tend la main à son prochain, si cette hypothèse est respectée qu'on n'aurait réussi à sauver notre pays . parce qu'il faut reconnaitre il s'agit de l'avenir de notre nation », souligne t-il.

Selon lui, il faut la préservation de la paix pour une Guinée apaisée, cela passe obligatoirement par le respect des principes démocratiques des institutions de la république ." Nous ne pouvons rester indifférent pour que notre pays brûle. Parce que nous avons nos enfants et nos petits fils ici en guinée.

« je voudrais donc qu'on se donne les mains pour éviter que les catastrophes arrives .Tout le monde connait la situation dans laquelle on se trouve. On ne peut accuser ni l'un, ni l'autre. Dans un premier temps on va se battre tous ensemble pour que l'équilibre sociale reviennent .si cela est acquis je pense qu'on peut réussir».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.