Togo: L'Etat prend 25% du capital de la nouvelle centrale électrique

22 Novembre 2019

Le Groupe Eranove a signé les accords de financement relatifs au projet de centrale électrique Kékéli, située dans la zone du port de Lomé, indique un communiqué de cette société.

Le financement de 65,4 milliards de Fcfa, mobilisé à 100 % par des institutions financières africaines, a été réuni à travers les arrangeurs BOAD et Oragroup auprès de prêteurs institutionnels et commerciaux de la place (BOAD, AFC, Orabank Togo, BIA Togo, NSIA Benin et Banque Atlantique Togo).

Le projet Kékéli (signifiant « aurore » en langue Mina), comprend la participation de Siemens qui va fournir les turbines, la technologie et les services de maintenance pour la centrale électrique.

La construction sera assurée par le Groupe espagnol Grupo TSK (EPC).

Le Groupe Eranove va assurer le développement puis l'exploitation et la maintenance de cette centrale qui sera à terme exploitée et managée par des Togolais.

D'une puissance installée de 65 MW, la centrale thermique de Kékéli permettra de fournir une énergie électrique additionnelle pour l'équivalent de plus de 250.000 foyers togolais.

La technologie du cycle combiné (production de vapeur) utilisée permettra de produire plus d'électricité sans consommation additionnelle de gaz et en limitant les rejets de CO2.

L'Etat togolais sera co-actionnaire à 25% de la centrale à travers une prise de participation de Kifema Capital, une société d'investissement ayant pour actionnaires le fonds souverain Togo Invest, et les institutions nationales CNSS, INAM et CCIT.

Soutenu par son actionnaire de référence Emerging Capital Partners (ECP), le Groupe Eranove développe plusieurs projets en Côte d'Ivoire, au Gabon, à Madagascar, au Togo et au Mali.

ECP, allié au Malgache Axian vient d'acquérir 51% du capital de Togo Télécom, l'opérateur public, pour un montant qui n'a pas été communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.