Togo: Il sera très difficile de battre le candidat d'UNIR

22 Novembre 2019

Gerry Taama, président du NET (opposition), voit mal comment il sera possible de battre le candidat d'UNIR à la présidentielle de 2020.

Il fonde son analyse sur les résultats des élections municipales à l'issue desquelles l'opposition dans sa totalité n'a recueilli que 20% des suffrages.

'Il n'y a pas un seul parti qui soit en mesure de battre à lui tout seul le candidat UNIR', a-t-il déclaré vendredi au micro de Zephy FM.

Mais tout n'est pas perdu. A condition de créer les conditions d'un second tour, estime M. Taama, lui même candidat.

La présidentielle aura lieu au premier trimestre 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.