Ghana: L'État et les Emirats arabes unis signent cinq nouveaux accords de coopération

Les accords signés entre les deux pays visent à renforcer leurs relations bilatérales. Elles comptent couvrir plusieurs secteurs, à travers un mémorandum il s'agit de l'exemption des visas d'entrée entre les deux peuples, un accord pour la promotion et la protection réciproques des investissements dans les deux pays producteurs de pétrole et un accord visant à éviter la double imposition et à prévenir la fraude fiscale en matière d'impôts sur le revenu entre les deux gouvernements.

Les ressources humaines et la coopération ainsi que l'assistance mutuelle en matière douanière n'ont pas été en reste dans le protocole d'accord.

Ces nouveaux accords sont pour le Ghana, une aubaine pour mobiliser des investissements et pouvoir financer ses projets d'infrastructures, en comptant sur le secteur privé.

Le Président Nana Akufo-Addo repris par le site d'information ghanéen Pulse, déclare que : «Nous avons décidé de construire un pays progressiste et prospère, et nous nous inspirons de l'histoire à succès de notre pays comme les Emirats arabes unis. Nous avons également décidé de marcher main dans la main avec le secteur privé et le monde des affaires dans ce voyage».

Pour rappel, il y a de cela quelques mois, les Émirats avait signé avec la Gambie un accord pour promouvoir et protéger mutuellement leurs investissements. Cela intervient dans un contexte de diversification des relations des Emirats arabes unis avec les pays africains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.