Ile Maurice: Affaire des coffres forts - Le DPP fait appel

22 Novembre 2019

Navin Ramgoolam n'est pas au bout de ses soucis judiciaires. Ce vendredi 22 novembre, le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) a interjeté appel contre la décision des magistrats Pranay Sewpal et Navina Parsuramen de la Cour intermédiaire dans le cadre du procès intenté à l'ancien Premier ministre dans l'affaire des coffres-forts.

Dans leur ruling, les magistrats avaient donné raison à Me Gavin Glover, Senior Counsel, l'avocat de Navin Ramgoolam. Ce dernier avait soutenu que la poursuite n'a pas pu communiquer les dates exactes des délits allégués. L'identité des protagonistes impliqués n'a pas pu être défini non plus. De ce fait, les magistrats ont conclu que la poursuite n'a pas passé le «test of certainty.»

Mais le DPP a avancé 18 raisons pour objecter au «ruling», contestant ainsi la radiation des 23 chefs d'accusation qui pesaient contre Navin Ramgoolam.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.