Congo-Brazzaville: Ministère de la communication et des médias - Les carrières du personnel examinées

La commission administrative paritaire d'avancement (Capa) des cadres et agents contractuels de l'Etat en service dans le département ministériel a ouvert ses travaux, le 22 novembre à Brazzaville, au titre des années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Dans sa phase préparatoire, la commission est censée traiter mille trois cent cinquante-neuf dossiers répartis comme suit : neuf cent trente-cinq promotions ; cent soixante-neuf révisions des situations administratives ; douze reconstitutions de carrières administratives, deyx cent trente-deux avancements et titularisations ; enfin, onze rectificatifs.

Le ministre de tutelle, Thierry Lezin Moungalla, a présidé la cérémonie d'ouverture de la session, appelant la commission à se prononcer avec équité, rigueur et pragmatisme, mais aussi avec professionnalisme dans le strict respect des textes en vigueur sur les dossiers qu'elle aura à examiner. « Il s'agit d'une récompense symbolique mais méritée, pour ces femmes et ces hommes de notre secteur, aguerris et dévoués à leur tâche, qui attendaient la tenue de nos travaux depuis six longues années », a-t-il ajouté.

Conformément aux disposition du décret n°2012-713 du 12 juin 2012, notamment en son article 2, la Capa est l'organe chargé d'examiner les questions relatives à la carrière des fonctionnaires, aux conditions de travail, à l'hygiène et à la sécurité sociale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.