Algérie: Une campagne de sensibilisation aux risques d'asphyxie au monoxyde de carbone

Alger — La direction de la protection civile de la wilaya d'Alger organisera, à partir de dimanche à Alger, des journées de sensibilisation aux moyens de prévention des risques d'asphyxie au monoxyde de carbone (CO), qui s'étaleront du 24 novembre au 12 février 2019, a-t-on appris vendredi auprès d'un responsable de ce corps.

Dans une déclaration à l'APS, le lieutenant Khaled Benkhalfallah, chargé de l'information auprès de ces services a indiqué que ces journées de sensibilisation, qui coïncident avec la saison hivernale, ont pour objectif de sensibiliser les citoyens aux dangers de l'asphyxie au monoxyde de carbone pour réduire les accidents et éviter les pertes humaines.

L'objectif de ces campagnes de sensibilisation consiste à donner une image claire et simplifiée sur les éventuels risques du monoxyde de carbone sur la vie du citoyen, si les conditions et les instructions ne sont pas respectées, à travers des images et des dépliants, selon le responsable.

D'autre part, le programme des journées de sensibilisation englobera également les centres de formation professionnelle des communes de Birtouta, de Reghaïa et Hussein Dey, les écoles primaires des cités du Colonel Athmane (Birtouta) et de l'AADL El Kerrouche (Reghaïa) et l'école El Mirage (Alger centre) ainsi que l'institut des travaux publics de Kouba.

La clôture de cet évènement est prévue à la Gare routière du Caroubier (Hussein Dey).

La plupart des cas d'asphyxie au monoxyde de carbone est due à la non-conformité de certains appareils de chauffage aux normes de sécurité, aux dysfonctionnements dans l'installation et la maintenance des équipements de chauffage, à la mauvaise fermeture des robinets et des vannes du gaz ainsi qu'à des défauts dans le dispositif de sécurité de certains appareils utilisés, outre l'absence d'aération.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.