Afrique: Chine-Afrique - Plus de 204 milliards de dollars d'échanges commerciaux en 2018 (diplomate)

Beijing (Chine), 23 nov (APS) - Les échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique ont atteint 204,2 milliards de dollars, en 2018, soit une augmentation de 19,7% par rapport à 2017, a indiqué Sun Jiwen, ancien ambassadeur de la Chine au Gabon, .

"En 2018, les échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique étaient de 204,2 milliards de dollars soit une augmentation de 19,7%. Vous verrez qu'à la fin de cette année, les échanges vont encore augmenter", a-t-il dit.

Il intervenait lors d'une conférence sur le thème "Retour sur l'histoire de la relation entre la Chine et l'Afrique et la perspective" à l'intention des journalistes sénégalais et burkinabé. Ces derniers participent à Beijing à un séminaire sur les relations entre la Chine et l'Afrique.

"En 2019, la coopération entre la Chine et l'Afrique s'est poursuivie avec de grands projets réalisés et d'autres en cours au niveau des infrastructures, dans le secteur agricole et dans le domaine médical", a fait savoir le diplomate chinois.

"Plus de 30 000 entreprises chinoises sont en Afrique, 200 000 techniciens africains sont formés, 4 000 stagiaires sont accueillis en Chine et des projets de modernisation de l'agriculture dans 100 villages africains sont créés », a-t -il ajouté.

Il a cité l'exemple du Sénégal avec l'arène nationale, l'Usine d'assemblage de voitures et le démarrage de la construction de la deuxième tranche de la zone industrielle de Diamniadio (34 km de Dakar).

"Au Burkina, nous avons établi les relations diplomatiques avec le pays en mai 2018.En avril 2019, 100 écoles ont été construites", a dit Sun Jiwen.

L'ancien ambassadeur de la Chine au Gabon a assuré que son pays va renforcer la "coopération mutuelle" bénéfique avec l'Afrique en ce qui concerne la planification, la construction et l'entretien des infrastructures.

Il a aussi rappelé que la Chine a envoyé près de 24 000 soldats pour participer aux opérations de maintien de la paix en Afrique.

"Beaucoup d'infrastructures seront réalisés en 2020 en Afrique. De grands aéroports seront construits pour créer un lien intérieur. De l'électricité sera produite, la télécommunication pour développer le e-commerce, le volume commercial en monnaie chinoise sera augmenté de même que les échanges de monnaies avec les pays africains et des projets dans le développement vert, la santé, l'éducation, le sport, le tourisme", a-t-il dit.

Il a par ailleurs souligné que les relations entre les deux parties remontent à la fin des années 1950."La Chine a soutenu le continent africain dans sa lutte anticolonialiste. La visite de deux mois du premier ministre chinois Zhou Enlai dans 14 pays africains avait aussi amorcé la coopération diplomatique entre les deux parties", a-t-il dit.

Il a rappelé que la Chine a récupéré en 1971 son "siège légitime" au Conseil de sécurité des Nations unies grâce au soutien des pays africains, exprimant sa reconnaissance au continent à travers cette coopération qu'elle entretient avec le continent africain dans plusieurs domaines depuis plusieurs décennies.

Selon M. Jiwen, le président de l'époque Mao Ze Dong était "reconnaissant envers les pays africains". "Après l'indépendance de l'Algérie, une mission médicale a été envoyée dans le pays. Après 1971, les relations se sont intensifiées avec les pays africains", a-t-il raconté

"La Chine a commencé en 1972, la construction de la voie ferroviaire en Zambie.1860 km de voie ferroviaire, 22 tunnels,320 ports, 33 stations ont été construits et plus de 60000 chinois ont donné leur vie pour la construction de ce projet", a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.