Cote d'Ivoire: Si le président Ouattara décide de continuer en 2020, nous nous mobiliserons pour qu'il gagne (Adjoumani)

Représentant le premier ministre Amadou Gon Coulibaly (président du Directoire du Rhdp), au meeting de mobilisation des femmes, le samedi 23 novembre 2019, au Palais des sports de Treichville, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole principal du Rhdp, a indiqué que le Rhdp est prêt à soutenir une éventuelle candidature du président Alassane Ouattara à l'élection présidentielle de 2020.

«Les gens parlent de candidature en 2020. Mais, nous au Rhdp, nous n'avons pas un problème de candidat. Nous avons un chef qui est le Président Alassane Ouattara. Il nous donnera la conduite à suivre, le moment venu. S'il décide lui-même de porter le maillot de capitaine en 2020 et continuer, nous nous mobiliserons pour qu'il gagne. S'il décide de ne pas porter le maillot mais être l'entraîneur, quelle que soit l'équipe qu'il choisira pour y aller, elle va gagner», a-t-il lancé, sous les acclamations du public. «Tout à l'heure, vous m'avez vu pensif. Je le suis, parce que je pleure le sort de ceux qui sont en face. Ils vont connaître la honte. Parce qu'au Rhdp, nous allons nous mobiliser pour battre n'importe quel adversaire», a ajouté le ministre Adjoumani.

En réponse aux propos du président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, qui chiffrait à 1,2 million, le nombre de personnes présentes à leur meeting du 19 octobre 2019 à Yamoussoukro, Adjoumani a estimé, exemple à l'appui, que ce chiffre était erroné. «Voyez-vous, il y a du monde dehors. Vous êtes pleines ici a craquer. Nous, nous n'avons pas une méthode pour déchiffrer le nombre de personnes présentes. Mais il y a des gens qui sont allés à cette école et qui disent avoir mobilisé 1,2 million de personnes à l'occasion de l'un de leurs meetings.

Alors que lui-même (le président Bédié. Ndlr), du temps où il avait encore la force et qu'il était candidat à l'élection présidentielle, il n'avait pas eu 700 personnes. Ce sont donc des menteurs. Et nous allons leur prouver qu'au Rhdp, nous sommes les plus nombreux et les plus forts », a-t-il prévenu, avant de lancer que Houphouët-Boigny a été frustré qu'un des siens conduisent ses ennemis dans son caveau familial. Il a aussi répondu à ceux qui, au Pdci-Rda, attendent toujours son retour. «Aussi, à ceux qui disent de nous que nous sommes au restaurant et que nous reviendrons au Pdci, je voudrais leur dire que nous sommes là et nous ne bougerons plus», a-t-il lancé.

Adjoumani a terminé en invitant les femmes du Rhdp, dont il a salué la mobilisation, à se tenir prêtes pour être le socle sur lequel s'écraseront les coups des adversaires. Il leur a demandé de se préparer à mettre «un embargo » sur leurs hommes, pendant la période de la campagne. «Vous n'allez plus préparer durant cette période, parce ce que vous serez sur le terrain pour battre campagne», leur a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.