Afrique: Jeux Olympiques 2020 - Les trois représentants africains au football connus

La liste des émissaires du continent a été complétée, le 22 novembre, au Caire, lors la petite finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) des moins de 23 ans, qui a opposé le Ghana à l'Afrique du Sud. C'est finalement l'Egypte, la Côte d'Ivoire et l'Afrique du Sud qui ont obtenu leurs tickets pour cette compétition mondiale.

La troisième édition de la CAN U-23, dont le principal enjeu était la participation aux Jeux olympiques (JO), Tokyo, Japon 2020, a livré son verdict, le 22 novembre, au Caire, en terre egyptienne. L'Egypte, la Côte d'Ivoire et l'Afrique du Sud, respectivement premier, deuxième et troisième ont assuré leur qualification à cette compétition qui regroupera, du 24 juillet au 9 août 2020, au Japon, plusieurs disciplines sportives.

L'Egypte a remporté le tournoi en battant en finale la Côte d'Ivoire, 2-1, grâce aux réalisations de Karim El-Eraqi (37e mn), puis l'inamovible Sobhi, à la 114e mn, c'est-à-dire dans la seconde partie des prolongations. Les Ivoiriens qui n'ont pas démérité ont donné le meilleur d'eux-mêmes. Malgré les exploits du gardien égyptien, Mohamed Sobhy, qui était au mieux de sa forme, les Eléphanteaux ont au moins marqué un but, par le biais du jeune Aboubaca Doumbia, à la 89e mn.

L'Afrique du Sud, qui participera aux JO pour la troisième fois de son histoire, a eu chaud avant de valider sa qualification. En effet, les Sud-Africains ont peiné avant de battre les Ghanéens (2-2 au temps règlementaire et 3-2 aux tirs aux buts).

Rappelons que dans cette compétition, l'Afrique a déjà remporté toutes les médailles. Le Nigeria et le Cameroun ont été médaillés d'or, respectivement en 1996 et 2000. Le Nigeria a gagné la médaille d'argent en 2008, puis, avec le Ghana, ils ont tour à tour glané la médaille de bronze en 2016 et 1992.

L'Egypte rafle tout à domicile

La formation égyptienne n'a pas fait cadeau à ses adversaires, lors de cette troisième édition de la CAN qui s'est déroulée à la maison. Outre la victoire sur la Côte d'Ivoire en finale, le pays hôte a dignement remporté la compétition en tout et pour tout. Avec cinq succès, en autant de matchs, les Pharaons de moins de 23 ans ont remporté tous les trophées possibles. L'international Ramadan Sobhi (22 ans) a été désigné meilleur joueur du tournoi et de la finale. Son compatriote, Mostafa Mohamed, termine meilleur buteur avec quatre réalisations, tandis que Mohamed Sobhy a été élu meilleur gardien et le sélectionneur égyptien, Shawky Gharib, désigné meilleur entraîneur.

L'équipe égyptienne a également empoché le prix de fair-play et terminé à la fois meilleure attaque (onze buts marqués) et meilleure défense (quatre buts encaissés). En tout cas, les Pharaons n'ont même pas laissé des miettes à leurs invités. Ils détiennent de très loin le record de participation des pays africains aux JO, puisque l'édition 2020 sera leur douzième.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.