Niger: Les jihadistes ciblent les chefs de villages

De plus en plus de chefs de villages sont assassinés par des jihadistes dans le nord de la région de Tillabery, frontalière du Mali. Ces représentants de l'autorité sont sans défense depuis le début de l'insécurité.

Traqués par l'armée, les jihadistes se vengent sur les paisibles populations en tuant et brûlant leurs cases.

Pour les plus chanceux, ils sont bastonnés et humiliés devant leurs administrés [...] Les raisons de cette recrudescence de la violence se trouvent, selon une source militaire, dans la grande offensive de l'armée, dénommée "tourbillon".

Comment les jihadistes sèment la terreur pour contrôler la zone

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.