Congo-Kinshasa: Un petit avion s'écrase sur un quartier populaire de Goma

Un petit avion Dornier de la compagnie Busy Bee avec une quinzaine de passagers à bord s'est écrasé ce dimanche matin au décollage sur le quartier populaire de Birere à Goma, dans le Nord-Kivu.

L'avion de type Dornier devait assurer la rotation vers Beni à 350 km au nord de Goma, selon un membre de la compagnie joint par RFI. Il s'est écrasé sur le quartier densément peuplé de Birere qui entoure l'aéroport de Goma.

#URGENT #RDC #Goma #Crash de l'avion de la campagnie Busy Bee dans le quartier #Mapendo, 17 personnes été a bord et l'avion été en partance pour #Beni.Le gouverneur du #Nord-Kivu qui séjourne à Beni en mission d travail présente ses sincères condoléances aux familles de victimes pic.twitter.com/0kba4Tye74

« Six corps viennent d'être retirés. Les équipes (de secours) continuent à fouiller », a déclaré le maire de Goma Timothée Muissa Kiesse. De son côté, la compagnie indique à l'AFP qu'« il y avait 17 passagers à bord et deux membres d'équipage. Il a décollé vers 9h-9h10 (07H00 GMT) ». La direction est réunie dans l'attente des résultats d'une enquête technique menée par une équipe sur le terrain.

Un responsable de l'aéroport de Goma, Richard Mangolopa, indique qu'il n'y aurait aucun survivant parmi la vingtaine de personnes à bord de l'appareil.

#RDC: L'avion qui a connu crash ce matin à Goma est de la compagnie Busy Bee. Au moins 17 personnes seraient à bord de cet appareil qui était en partance pour Butembo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.