Burkina Faso: Les otages libérés dans les Cascades chez le Premier ministre

Les employés de Huawei
24 Novembre 2019

L'information est tombée vendredi dernier : quatre travailleurs d'une entreprise étrangère ont été enlevés par des individus non identifiés dans la partie Ouest du Burkina Faso. Très vite, les autorités Burkinabè ont mis en branle les recherches ce qui a permis aux forces de défense et de sécurité de les retrouver sains et saufs dans la zone de Sidéradougou dans les Cascades.

Pour s'assurer qu'ils sont bien portants, et leur témoigner tous les encouragements du Gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré les a reçus cet après-midi de ce jour 24 novembre 2019 en compagnie du ministre en charge de la sécurité et celui de la justice.

Visiblement épuisés, ces otages sont cependant en bonne santé et bénéficieront de tout l'accompagnement nécessaire de la part du Gouvernement, confient les autorités après avis de spécialistes qui les ont reçus à l'arrivée.

Au cours de l'audience, seul l'employé expatrié déjà mis à la disposition des autorités de son pays par les autorités burkinabè, était absent.

S'il est encore prématuré de comprendre les circonstances de leur enlèvement et de leur libération, le Ministre de la sécurité Ousséni Compaoré rassure qu'aucune rançon n'a été payée.

On retient néanmoins que «C'est une enquête qui est opérée avec une présence massive des forces de défense et de sécurité dans la zone»qui a permis cette libération a indiqué le ministre de la sécurité.

L'enquête suit son cours normal et permettra à la justice de prendre le relai pour élucider cette affaire, a dit le ministre de la Sécurité.

Cette libération après quelques jours de captivité, est une victoire des forces de défense et de sécurité qui ont une fois de plus, joué pleinement leur partition.

Elles ont d'ailleurs reçu les félicitations et les encouragements du Chef du Gouvernement ainsi que ceux du ministre de la sécurité qui a tenu aussi à remercier tous ceux qui ont contribué à la libération de ces 4 ex-otages.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.