Burkina Faso: Chantiers du 11 - Décembre 2019 - Le Premier ministre, satisfait des réalisations

24 Novembre 2019

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a visité des chantiers du 11- Décembre 2019, à Tenkodogo, dans la région du Centre-Est, le samedi 23 novembre 2019. Après la tournée, il a lancé le bitumage de voiries urbaines dans la ville.

La célébration du 59ème anniversaire de l'indépendance, sous le thème: « Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la construction de l'Etat-nation», à Tenkodogo, dans la région du Centre-Est, approche à pas de géant. En effet, à moins d'un mois de l'évènement, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, s'y est rendu et a visité les infrastructures en réalisation.

Ainsi, il a constaté la construction du stade régional, la cité des forces vives, l'aire du défilé et la salle polyvalente dénommée « Etalon ». Il s'est dit satisfait de l'évolution des travaux et a encouragé les différentes entreprises à livrer de belle infrastructure de belle facture et à bonne date.

« A la salle polyvalente, nous sommes à 95% des travaux réalisés, ailleurs, nous avons 85% et 90%. Cela veut dire que pour l'essentiel, le travail est déjà fait », a indiqué le Premier ministre. Il a confié, par ailleurs, qu'il a bon espoir que ces infrastructures seront définitivement prêtes dans une dizaine de jours.

« Les populations de la région du Centre-Est ainsi que les filles et fils de Tenkodogo seront prêts pour recevoir le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et l'ensemble de ceux qui viendront à ce grand évènement», s'est réjoui le chef du gouvernement.

Accélérer les travaux

Toutefois, pour la réussite de la fête du souveraineté du 11-Décembre, il a insisté sur le fait que les entrepreneurs doivent accélérer « là où il faut le faire » pour éviter de voir des bâtiments inachevés a-t-il insisté.

Le ministre d'Etat, ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo, a embouché la même trompette que le chef de l'exécutif burkinabè.

A cet effet, il s'est dit satisfait du niveau moyen de 70 à 80 % pour l'ensemble des ouvrages dans le Boulgou.

En tant que président du comité d'organisation du 11- Décembre à Tenkodogo, il a déclaré que les aspects organisationnels, comme ailleurs au Koulpélogo ou dans le Kourittenga, des festivités du 11- Décembre 2019, ne souffrent d'aucune ambiguïté.

« Je peux vous rassurer que le comité d'organisation met les bouchées doubles pour que la fête soit inégalée et inégalable», a laissé entendre le ministre Sawadogo.

Pour le chef du gouvernement, la fête de l'indépendance est une opportunité pour diversifier les actions de développement en faveur des populations locales. De ce fait, après la visite des chantiers, il a lancé les travaux de bitumage de voiries urbaines dans la ville de Tenkodogo.

Les travaux, selon le secrétaire permanent du Programme sectoriel des transports (PST), Daouda Diabaté, vont consister en l'aménagement, au bitumage et à l'éclairage public de neuf rues pour un linéaire total de 5,028 kilomètres (Km).

Il a expliqué qu'ils s'inscrivent dans le cadre du Projet de transport et de développement des infrastructures urbaines (PTDIU) financé par l'Etat burkinabè et ses partenaires (Banque mondiale, Association internationale de développement, Coopération suisse), d'un montant de 64 milliards F CFA.

Aux dires du Premier ministre, c'est une initiative qui, malgré son démarrage tardif, va soulager, à terme, les bénéficiaires.

Elle vient compléter la liste des travaux d'aménagement de voiries dans la cité de Tenkodogo qui vont la relier aux autres capitales provinciales de la région du Centre-Est, a assuré le Premier ministre.

Il s'est, par ailleurs, dit confiant, car, a-t-il relevé, nonobstant la situation sécuritaire difficile, le gouvernement continue d'œuvrer au bonheur du peuple burkinabè.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.