Angola: L'Etat dépense plus de deux milliards de dollars pour les salaires des expatriés

Lubango (Angola) — L'Etat angolais débourse, annuellement, 2,4 milliards de dollars US pour le paiement, par transfert, des salaires des travailleurs expatriés.

Cette situation devrait changer d'urgence, a déclaré samedi le président de l'Association Industrielle d'Angola (AIA), proposant à l'Etat l'adoption du système allemand de formation « double ».

Expliquant ce système, José Severino souligne qu'en dehors de l'école, les étudiants devraient suivre une formation pratique dans les secteurs où le pays nécessite plus la main d'œuvre étrangère.

Selon cet économiste, la BNA, banque centrale d'Angola, apprêtait, mensuellement, cinq cents (500) millions de dollars US pour les opérations économiques, malheureusement 45 pourcent de ce fonds est destiné au paiement des salaires des coopérants.

L'AIA espère voir l'Etat réduire les fonds destinés aux salaires des expatriés à au moins 25 pourcent jusqu'en 2021, a-t-il ajouté à Lubango, principale ville de la province de Huila (sud), au cours d'un débat organisé à l'occasion de la Journée de l'Industrie Nationale, célébrée le même jour.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.