Angola: La police encourage des dénonciations pour lutter contre la criminalité à Lobito

Lobito — Le commissaire Aristófanes dos Santos, commandant de la police nationale de la province de Benguela, a demandé à la population de la municipalité de Lobito de signaler à la corporation les individus soupçonnés de pratiques criminelles afin de renforcer le sentiment de sécurité dans cette localité.

Le délégué du ministère de l'Intérieur de la province de Benguela parlai lors d'un entretien accordé à l'émission d'information "Lobito: la ville en mouvement", diffusée par Radio Lobito, où il a passé plus de deux heures en interaction, en direct, avec des résidents, principalement des quartiers de Canata, Liro, Cabaia et 27 de Março, qui se sont plaints de l'insécurité due à la vague de vols et de consommation de drogues.

Face aux plaintes des citoyens, le commandant Aristófanes dos Santos admet avoir pris les mesures nécessaires pour changer la situation, mais indique que les résidents doivent continuer à signaler aux commandants d'escadron les actions qui altèrent l'ordre public et la sécurité pour la rendre plus efficace la réponse rapide de la police.

Aristophanes dos Santos ne doute pas que les communautés connaissent même leurs propres délinquants, mais parfois elles ont tendance à les cacher alors qu'elles devraient aider avec des plaintes ou des informations sur des personnes suspectes dans la famille ou dans le quartier, car, à son avis, l'effectif actuel de la police, estimé à un peu plus de 5 000 agents dans la province, ne serait pas en mesure de servir tous les citoyens de toutes les rues et de tous les coins.

«Nous pouvons rassurer les habitants de Lobito que la situation en matière de sécurité est sous contrôle. Nous avons entendu le cri de certains citoyens», a souligné le commissaire de la police nationale, promettant que tout était prêt et que la police entrerait immédiatement dans ces quartiers« considérés par la population comme impénétrables », notamment Canata et 27 de Março, pour parler à la population.

Selon le commandant, le district de Canata mérite une attention particulière, compte tenu de sa forte densité de population et des informations qui en découlent. "Nous discutons avec l'administration municipale de Lobito pour ouvrir un commissariat de police à Canata en raison de sa croissance démographique", a-t-il indiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.