Angola: Le pays et l'Egypte signent un Mémorandum d'Entente

Le Caire — Les gouvernements angolais et égyptien ont signé samedi, au Caire, un Mémorandum d'Entente dans les secteurs de l'Economie, Investissement et Coopération technique.

Sous les yeux du Premier ministre égyptien, Moustafa Madbouly, la Note diplomatique a été paraphée par le ministre angolais de l'Economie et du Plan, Manuel Neto Costa, et le ministre égyptien de l'Investissement et de la Coopération internationale, Sahar Nasr.

Le Mémorandum d'Entente porte notamment sur le mécanisme d'interaction relatif à l'échange d'expériences technique et économique entre Luanda et Le Caire.

Ce rapprochement, souligne le Mémorandum, vise à améliorer le climat d'affaires dans les deux pays et à mettre en œuvre les Objectifs de Développement Durable à base des lois et règlements applicables en Angola et en Egypte.

Le document a été signé en marge du 4ème Forum d'Investissement en Afrique 2019.

Promouvoir des investissements en infrastructures dans le continent africain, et stimuler le commerce intra-africain, tels étaient les objectifs de cette réunion.

Dans un message adressé vendredi 22 novembre aux invités à cet événement, le Président égyptien, Abdel Fattah El-Sisi, a appelé tous les partenaires à user de réciprocité dans les grandes opportunités d'investissement que le continent africain offre.

Le Président a souligné qu'il était impérieux de mobiliser des ressources financières pour la mise en œuvre des projets d'infrastructures dans les secteurs routier, ferroviaire, maritime et énergétique.

En marge du forum, le ministre angolais de l'Economie et du Plan, Manuel Neto Costa, en compagnie de l'ambassadeur d'Angola au Caire, Nelson Cosme, s'est entretenu avec le Premier ministre du Rwanda, Edouard Ngirente.

Enfin, le ministre angolais a également rencontré les administrateurs de l'Entreprise égyptienne « Arab Contractors » avec qui il a abordé des questions d'intérêt commun.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.