Angola: Appel à la valorisation de la matière première nationale

Lubango (Angola) — Les entrepreneurs devraient donner priorité à l'usage des matières premières nationales, pour la matérialisation des politiques de l'Etat, basées sur la valorisation de la production nationale pour le développement du secteur industriel.

C'est ce qu'a déclaré le directeur de l'Institut National de Développement Industriel, affirmant qu'actuellement l'industrie nationale était trop dépendante de l'importation des matières premières.

Cette dépendance excessive pousse certaines unités de production à baisser leurs niveaux de productivité, en fonction de la situation économique du pays, a ajouté Adérito Van-Dúnem lors du Forum de Concertation Industrielle, organisé vendredi à Lubango, chef-lieu de la province de Huíla (sud).

Le directeur a souligné que face à cette situation, l'Etat avait pris des mesures diverses portant sur les politiques de valorisation de la production nationale.

Les hommes d'affaires sont donc appelés à matérialiser ces mesures pour le développement industriel du pays, a-t-il ajouté au cours du forum, organisé à l'occasion du 43ème anniversaire de la Journée de l'Industrie Nationale, célébrée le 23 novembre.

« Si les grands importateurs se prédisposaient à tirer fût-ce 40 pourcent de la balance de paiement d'importation, et se tournaient vers le marché national, ils aideraient l'Angola à se développer par des investissements, et à miser sur la production nationale », a-t-il ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.