Burkina Faso: Sahel - Le ministre de la sécurité en visite de soutien et d'encouragement de ses troupes sur le terrain

25 Novembre 2019

Visite de caserne, échanges à bâton rompu avec les troupes étaient au centre de son séjour qui consistait aussi pour lui à venir ,en personne ,féliciter les troupes pour la qualité du travail abattu au quotidien .

Un détachement , celui d'Arbinda,faut-il le rappeler, avait brillamment estompé la marche d'un peloton de terroristes qui avait tenté vainement de prendre d'assaut l'escadron de gendarmerie ,le 20 novembre 2019.

Ce jour là , des terroristes avaient lourdement mordu le carreau puisqu'ils y avaient laissé dix-huit des leurs neutralisés par les hommes du détachement, une douzaine de motos récupérées ,d'importants moyens de communication et de géolocalisation avant que quelques rescapés ne prennent la poudre d'escampette .

Au vue de ces faits galvanisants, le ministre a tenu à venir transmettre les félicitations ,tout le soutien et les encouragements du Président du Faso ,de l'ensemble du gouvernement à ses Hommes :« vous avez permis à notre pays tout entier de rehausser la tête » dira Oussseni Compaoré qui s'est empressé de leur demander de continuer dans cette dynamique afin que nous puissions venir à bout de l'hydre terroriste .

Après Arbinda,le ministre et sa délégation ont mis cap sur Inata. Là ,le ministre a également échangé , félicité et encouragé les éléments du détachement avant de leur faire connaître que le gouvernement mettra tout en œuvre pour leur permettre d'être opérationnels .

Il est à noter que le ministre de la sécurité est arrivé dans la région du Sahel les bras chargés. Ousseni Compaoré a en effet remis aux éléments déployés sur le terrain des équipements travail et des cadeaux qui devraient changer le quotidien des troupes.

D'où les remerciements des différents chefs de détachements qui se sont réjouis de cette visite du ministre de la sécurité qui contribuera ,à coup sûr , à remonter le moral des troupes et à les galvaniser davantage.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.