Guinée Equatoriale: Le président Obiang est arrivé vendredi

Le chef de l'Etat équato-guinéen a été reçu à sa descente d'avion par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

C'est autour de 7h 24 que le Falcon présidentiel de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo s'immobilise sur le tarmac de l'aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, vendredi. Le président de la République de Guinée équatoriale est chaleureusement reçu par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute. L'hôte du président Paul Biya a également reçu les vœux de bonne arrivée et d'agréable séjour à Yaoundé, à travers le bouquet de fleurs remis par le petite Zara Njonkou, 8 ans, élève en classe de Cours moyen deuxième année, au Complexe scolaire « Les Coccinelles » du Palais de l'Unité.

Comme lors des précédentes arrivées de chefs d'Etat, le président Obiang a eu droit aux honneurs militaires rendus par le Groupement d'honneur de la Garde présidentielle, sous le commandement du chef de bataillon Bertrand Sorel Bifounou Ndongo. Dans la solennité de l'accueil, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a fait une brève escale au salon VIP du pavillon d'honneur de l'aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, avant de communier avec la communauté équato-guinéenne vivant au Cameroun. Celle-ci s'est fortement mobilisée, signe de leur intégration en terre camerounaise, pour souhaiter une « bienvenida » à leur président. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a ainsi serré quelques mains de compatriotes, dont la joie débordante s'exprimait en youyous, chants et danses.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.