Maroc: Berkane plane sur un championnat allant cahin caha et le Raja de Béni Mellal sombre dans ses méandres

Pour les suiveurs du football national, le passage du légendaire derby de samedi aux matchs de la Botola, le lendemain, a vraiment dû être brutal. Le contraste était vraiment saisissant. Difficile de nier que, lors des rencontres disputées pour le compte de la 7ème journée du championnat, laquelle par ailleurs fut tronquée, l'on était à des années-lumière du spectacle offert par le match Wydad-Raja de la veille. Autrement dit, les clubs en lice dimanche après-midi ne boxaient pas dans la même catégorie. Ce qui n'a pourtant pas empêché l'un d'entre eux de s'installer en tête d'un championnat dont il est quasi-impossible de tirer des enseignements tant les reports sont légion, devançant le Wydad de trois points et le Raja de sept, mais en comptant un match de plus que les Verts.

Berkane s'empare de la tête

Si la RSB en est là, deux points devant son dauphin, le MAT, c'est grâce aux quatre victoires de rang enregistrées, faisant suite au match nul de la première journée. Des succès acquis, entre autres, face à des adversaires de prestige (HUSA 0-1/ WAC 0-1), en s'appuyant sur une défense en socle d'airain, la meilleure du championnat (2 buts encaissés). A l'inverse, cette tendance à gagner par un but d'écart révèle en creux les difficultés éprouvées offensivement par les Berkanis. Le départ, lors du mercato estival, de leur désormais ex-canonnier, Laba Kodjo, en direction des Emirats Arabes Unis (Al Aîn) y est pour beaucoup. L'avenir nous dira si Tarik Sektioui réussira à pallier ce manque à gagner par une expression offensive et surtout collective efficiente, qui tarde à se dessiner jusqu'à présent. Une impression confortée par la moyenne de sept tirs tentés par match, soit trois de moins que la saison précédente. D'ailleurs, dans le derby de l'Est, les protégés de l'ex-international marocain ont eu du mal à ébrécher le bloc du Mouloudia d'Oujda. Ils ne doivent leur salut et donc leur victoire qu'à un but contre sans camp du malheureux Jamal Harkass (45'). Mais comme on dit souvent, il n'y a que les résultats qui comptent, et jusqu'à présent, force est de constater que les résultats sont au rendez-vous, d'autant plus que dans la maîtrise et la gestion d'une avance qui n'a jamais dépassé un but depuis le début du championnat, les joueurs de Berkane sont maîtres de leur sujet, contrairement au FUS de Rabat qui galère sérieusement quand il est question de conserver un résultat.

Le FUS laisse trop de points en route

C'est désormais une fâcheuse tendance, pis, une marque de fabrique. Les protégés de Walid Regragui sont incapables de conserver un avantage. Hormis le succès de la première journée contre l'IRT (1-0), et le nul contre le Raja de Béni Mellal (2-2), le FUS s'est fait rejoindre après avoir mené au score contre le MCO (défaite 2-1), la RSB (1-1), l'OCK (1-1), les FAR (défaite 4-2), et donc la Renaissance de Zemamra, son dernier adversaire en date. L'ouverture du score signée Joseph Kombous (54') sur penalty n'a encore une fois pas suffi. Puisqu'un peu plus de vingt minutes plus tard, le défenseur du Fath Union Sport, Mahamadou N'Diaye envoyait malencontreusement le ballon au fond de ses propres filets. Ainsi, et alors qu'ils auraient pu accrocher le premier wagon du classement, les Rbatis se retrouvent dans le ventre mou, 10èmes avec sept points au compteur. Leur adversaire continue, pour sa part, à étonner par son début de championnat plein de promesses (6ème avec 8 points). D'autant plus surprenant que l'on parle d'un promu. Un statut qui ne réussit pas à tout le monde visiblement.

Preuve en est, le Raja de Béni Mellal qui continue de s'enfoncer dans les bas fonds du classement (16ème), après une énième défaite, la quatrième en autant de déplacements et la sixième depuis le début de la saison pour un seul petit match nul. Cette fois-ci, le bourreau se nomme le Difaâ d'El Jadida par l'entremise de Chouaib El Maftoul (55') qui se retrouve aujourd'hui sur le podium (3ème). Autant dire que le RBM et toutes ses composantes se dirigent tout droit vers une saison catastrophique et une relégation somme toute logique, à la lumière notamment d'une gestion sportive calamiteuse, illustrée par un mercato dénué de tout bon sens, enregistrant pas moins de 30 mouvements dans le sens des départs et des arrivées.

Une place plus haut et trois points devant le RBM, le Youssoufia de Berrechid continue de patauger dans des résultats en dents de scie qui risquent de le mettre sous pression jusqu'à la fin de saison. Pas sûr que le CAYB réussisse à se maintenir une seconde saison de suite tout en faisant preuve d'autant d'irrégularités. On se demande bien comment une équipe qui a battu le Raja une semaine plus tôt, s'est-elle fait étrier sans opposer aucune résistance à l'IRT. Certes c'était à l'extérieur, mais n'empêche, il y avait largement la possibilité de ramener quelque chose du déplacement à Tanger.

Du coup, le Youssoufia de Berrechid n'arrive pas à s'extirper de la zone rouge, tandis que l'Ittihad de Tanger respire un bon coup après cette victoire Ô combien importante, la première de la saison.

Promotion du sport à Oujda

Promouvoir la pratique sportive en milieu rural et favoriser l'épanouissement des jeunes, le développement et la consolidation de leurs talents, tels sont les principaux objectifs d'un tournoi de football intercommunal organisé au niveau de la préfecture d'Oujda-Angad.

Cette manifestation sportive qui a mis en compétition des équipes masculines de football représentant plusieurs communes rurales, a eu lieu à l'initiative de la wilaya de la région de l'Oriental en coordination avec la direction régionale de la jeunesse et des sports.

Initiée en commémoration du 44ème anniversaire de la Marche Verte et du 64ème anniversaire de la fête de l'Indépendance, cette compétition sportive est le fruit d'une série de rencontres axées sur les moyens et les actions à mener en vue d'entourer le développement de l'activité sportive en milieu rural de l'intérêt requis, a indiqué le directeur régional de la jeunesse et des sports dans l'Oriental, Noureddine Rafei dans une déclaration à la MAP en marge de la finale de ce tournoi de football, disputée dimanche à Oujda.

Douze communes et plus de 240 jeunes joueurs ont pris part aux différentes phases de ce tournoi, remporté par l'équipe de la commune rurale de Labsara, a-t-il fait savoir, notant que ce genre d'initiatives est de nature à faire émerger de nouveaux talents et répondre aux besoins et attentes des jeunes, notamment dans le domaine des activités physiques et sportives.

EN des personnes de petite de taille

La sélection nationale des personnes de petite de taille s'est inclinée face à son homologue égyptienne (1-3), au terme d'un match amical disputé dimanche à la salle du Stade Marocain à Rabat.

Les réalisations de l'équipe égyptienne ont été signées Walid Issam (doublé) et Abdeghani Hussein, tandis que l'unique but de la sélection nationale a été l'œuvre d'Ahmed Oudounou.

Le joueur de la sélection nationale Othman Maghouf a indiqué à la MAP que cette défaite incitera les joueurs à redoubler d'efforts afin de représenter dignement le Maroc lors des prochaines échéances notamment la Copa America et la Coupe du monde.

Une seconde rencontre opposera mercredi ces deux sélections. Ces deux matches amicaux s'inscrivent dans le cadre des préparations de la sélection marocaine à la Copa America 2020, qui se tiendra au Pérou, et à la Coupe du monde 2020 en Argentine.

La Fédération internationale de football (FIFA) avait adressé une invitation officielle à la sélection nationale des personnes de petite taille pour participer à la première édition de la Coupe du monde, qui se tiendra en Argentine et qui verra la participation de 30 sélections. La sélection nationale était l'invitée spéciale de la première édition de la "Copa America" pour cette catégorie, organisée à Buenos Aires (24-29 octobre 2018). Les Marocains avaient décroché la 6ème position de cette compétition sud-américaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.