Angola: Le pays bénéficie du financement de la Russie pour des projets socioéconomiques

Luanda — Dix milliards de dollars US, tel est le fonds que la Russie mettra à la disposition de Luanda, dans le cadre de financement de divers projets socioéconomiques en Angola.

Ces projets sont liés principalement au secteur énergétique, soit à la construction de barrages hydroélectriques, à la production d'énergie éolienne, aux panneaux solaires, aux lignes de transport d'électricité, à la construction de routes, habitations et d'autres infrastructures.

Selon Chepa Alexev, vice-président de la Commission Parlementaire russe chargée des Relations internationales, l'argent pour la réalisation de ces projets provient d'une Ligne de crédit conjointe entre la Fédération Russe, le secteur privé et des investisseurs internationaux.

« Tout cela permettra de consolider notre amitié de longues décennies », a-t-il souligné lundi, à Luanda, au sortir d'une audience lui accordée par le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço.

Le vice-président de la Commission parlementaire russe a dit qu'une partie de sa délégation avait déjà prix rendez-vous avec les homologues angolais pour des entretiens bilatéraux.

Par ailleurs, parlant du dernier sommet Russie/Afrique, tenu à Sotchi, Chepa Alexev a qualifié de « très bénéfique » la rencontre entre le Président angolais et son homologue russe, Vladimir Poutine.

Les relations entre Luanda et Moscou (Alors capitale de l'Ex-Union soviétique) remontent au 08 octobre 1976, date à laquelle les deux parties ont signé, à Moscou, le Traité d'Amitié et de Coopération.

Actuellement, la coopération est tournée plus vers les secteurs de l'Energie, de la Géologie et Mines, de l'Enseignement supérieur, de Formation de cadres, de la Défense et Sécurité, des Télécommunications et Technologies de l'Information, de la Pêche, des Transports, des Finances et de la Banque.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.