Soudan: Mesures visant à contrôler la présence des étrangers à Khartoum

Khartoum — - Le commissaire de Khartoum, Sabri Bushra Al-Shazly et l'Association Mama Africa ont discuté la contribution de l'Association à la restriction des étrangers, des réfugiés et des immigrants clandestins et à la légalisation de la présence étrangère, à la fermeture des débouchés de la traite des êtres humains et à la réduction des phénomènes négatifs liés à la présence illégale d'étrangers dans des quartiers résidentiels et à l'exercice de professions non autorisées

L'Association a révélé ses efforts pour soutenir les autorités compétentes dans les affaires des étrangers tel que la construction d'une base de données sur le nombre réel d'immigrés clandestins dans les quartiers de Khartoum, faisant attention sur ses efforts humanitaires pour guider les réfugiés, les migrants et les étrangers et les inciter à ne pas tomber dans le piège de la traite des êtres humains en plus d'assurer le retour volontaire des réfugiés en coordination avec les autorités compétentes et les communautés étrangères à Khartoum.

A La Une: Soudan

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.