Burkina Faso: Jugement sur les intérêts civils - Nouveau renvoi au 26 décembre prochain

Après une soixantaine de minutes de concertation avec les avocats, le président de la chambre de première instance du tribunal militaire de Ouagadougou, Seidou Ouédraogo, qui connaît du procès du putsch manqué du 16 septembre 2015, a renvoyé l'audience du jugement des intérêts civils au 26 décembre 2019.

L'audience d'hier, 26 novembre, dans la salle des Banquets de Ouaga 2000 a juste permis de savoir que les parties civiles qui avaient été lâchées par leur conseil ont contacté Me Prosper Farama qui a accepté de défendre leurs intérêts.

A cette donne s'est ajoutée la production des documents au profit de la défense qui n'est toujours pas effective. La chambre a alors tranché que les conseils des parties civiles autre que l'Etat burkinabè ont jusqu'au 28 novembre courant pour s'exécuter.

Ceux de l'Etat doivent communiquer leurs écritures au plus tard le 4 décembre 2019 aux avocats de la défense qui, eux, disposent de trois semaines pour les examiner.

C'est au regard de ce calendrier que Seidou Ouédraogo et les autres membres du tribunal ont placé la prochaine audience au 26 décembre 2019.

Avant de lever la séance, le juge a relevé que les parties civiles non assistées par des avocats peuvent soit déposer leurs réclamations au greffe du tribunal militaire de Ouagadougou, soit venir à l'audience pour les exposer oralement.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.