Soudan: Le Premier ministre rencontre le Haut Commissaire assistant pour les réfugiés

Khartoum — - Le Premier ministre Abdullah Hamdouk s'est informé sur les résultats de la visite du Haut Commissaire adjoint des Nations Unies pour les réfugiés dans les États fédérés du Nil Blanc et du Darfour-Nord et ses entretiens avec des représentants officiels, des réfugiés, des rapatriés et des communautés hôtes dans ces États.

M. George William, haut-commissaire adjoint du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a expliqué lors d'une conférence de presse que le Soudan accueillait durant la phase précédente et continue d'accueillir un million de réfugiés et plus d'un million et 800 000 personnes déplacées, louant le rôle joué par le Soudan dans l'accueil de ce grand nombre,.Il a ajouté qu'il fallait tirer parti de l'atmosphère de transformation démocratique dans le pays pour intensifier les efforts visant à renforcer l'environnement de protection et l'assistance aux réfugiés et aux personnes déplacées, ajoutant que cette assistance devrait être étendue aux communautés d'accueil soudanaises.

William a appelé la communauté internationale à fournir l'assistance et tous les types d'appui nécessaires au gouvernement soudanais afin de jouer son rôle en offrant davantage de protection et d'assistance aux réfugiés et aux communautés hôtes au Soudan.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.